Retour

Le dernier X-Men tourné en partie dans cette maison d'Oka

En février 2015, Yvon Beaupré, d'Oka, recevait un appel de la compagnie de production cinématographique Fox. Quelques mois plus tard, près de 200 personnes arrivaient chez lui pour tourner, pendant près d'un mois, l'une des scènes du dernier film des X-Men, Apocalypse.

Un texte de Francis Labbé

« Ça a été une belle expérience », se rappelle Yvon Beaupré, propriétaire de la maison. « À un moment donné, une trentaine de gens de Fox sont venus visiter. C'était leur troisième visite. Là, ils m'ont dit que ma maison serait choisie à 99 %. »

« Ils ont tourné une scène qui se déroule en Pologne », raconte M. Beaupré. Le personnage de Magnetto (interprété par Michael Fassbender) voit sa femme se faire tuer dans la forêt juste à côté. »

« Ils ont planté des fleurs et des arbustres et ont passé des semaines à teindre le "mastic" que j'avais mis autour de mes fenêtres, relate M. Beaupré. Probablement que c'est moins courant en Pologne. Ils ont repeint, vidé la maison, tout emballé et ils ont tout replacé à la fin. »

« Ils ont même aménagé une clôture jusque dans la forêt parce qu'ils devaient emmener des cerfs pour qu'une comédienne les nourrisse à la caméra. C'était impressionnant, tout ce déploiement. »

M. Beaupré ne peut toutefois dévoiler le montant reçu pour la location de sa maison. « C'est assez élevé pour que je les reçoive à nouveau demain matin », affirme, M. Beaupré, avec un sourire en coin. « La seule chose négative, c'est que j'ai dû en remettre le tiers à l'impôt. »

Écoutez le compte rendu de Francis Labbé à l'émission Le 15-18

Maison presque tricentenaire

La maison de M. Beaupré est la plus vieille d'Oka. Selon lui, elle a été construite en 1721 par une congrégation religieuse. « Elle a été laissée à l'abandon pendant 35 ans et je l'ai remise en état », affirme-t-il. 

Le bâtiment a accueilli l'émission Passion Maison.  Selon le journal local La Concorde, la maison aurait aussi été le lieu de tournage d'un film avec Jean-Paul Belmondo au milieu des années 80.

40 tournages en 2015

La région des Laurentides compte son propre Bureau du cinéma et de la télévision (BCTL) depuis 1997. En près de vingt ans, les retombées ont été évaluées à près de 100 millions de dollars. 

« L'an dernier, nous avons calculé environ 3 millions de dollars en retombées, pour 40 tournages », explique Katia Shannon, chargée de projet au BCTL. « Ça devrait être plus que ça cette année. »

Cet été, une importante production de la maison Sony est attendue. « Ce sera un film d'horreur » , confiait Mme Shannon, qui ne pouvait toutefois en dire plus sur le projet.

« Il y aura notamment une téléréalité française et le long métrage La petite fille qui aimait trop les allumettes, de Simon Lavoie, qui sera tourné à Saint-Faustin. »

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un enfant impressionne à la batterie dans le métro de New York





Rabais de la semaine