Retour

Le différend du Barreau du Québec avec la bâtonnière se réglera devant les tribunaux

La tentative de conciliation pour dénouer la crise qui entoure la suspension de la bâtonnière Me Lu Chan Khuong par le Barreau du Québec a échoué.

« Malgré ses efforts investis de bonne foi, la bâtonnière élue, Me Lu Chan Khuong, constate qu'il n'est malheureusement pas possible d'en arriver à un règlement dans le présent dossier », a-t-elle affirmé par voie de communiqué publié mardi.

Le conseil d'administration du Barreau du Québec se dit pour sa part « profondément déçu ». Le Barreau et la bâtonnière tentaient depuis quelques jours de régler le litige à l'amiable et avaient suspendu temporairement les procédures judiciaires.

« C'est de bonne foi que nos représentants ont accepté de participer à des pourparlers visant à protéger l'institution du Barreau et à mettre fin aux procédures judiciaires entamées par Me Khuong. Il reviendra maintenant aux tribunaux de trancher la question », a déclaré le vice-président du Barreau du Québec, Me Louis-François Asselin.

La requête de Me Khuong pour l'obtention d'une ordonnance de sauvegarde sera présentée le 20 août au palais de justice de Québec.

En attendant, le comité de gouvernance et d'éthique du Barreau, qui a reçu le mandat d'examiner le comportement de la bâtonnière, a suspendu ses travaux. La bâtonnière est néanmoins invitée à répondre avec transparence « aux nombreuses questions que plusieurs membres de l'Ordre et du public se posent », ajoute le Barreau.

Me Khuong a été suspendue à la suite d'informations selon lesquelles elle avait fait l'objet d'une plainte pour vol dans un magasin de Laval en 2014.

Plus d'articles

Commentaires