Retour

Le directeur des affaires publiques télé à Radio-Canada, Jean Pelletier, prend sa retraite

Après une carrière qui l'a mené du continent africain aux États-Unis, et riche de 25 ans au service de Radio-Canada parsemés de nombreux prix, le journaliste Jean Pelletier tire sa révérence.

Jean Pelletier quittera l’automne prochain son poste de premier directeur, Information télévision, Actualités et documentaires à ICI Radio-Canada.

« Je pars avec la conviction que le service public que nous incarnons sera toujours difficile, compliqué, parsemé d’embûches de tous ordres; celles de type budgétaire en première ligne », affirme-t-il.Après une première carrière de travailleur humanitaire en Afrique, Jean Pelletier est devenu journaliste au Devoir et à CKAC avant d’être nommé correspondant de La Presse à Washington. Dans Les évadés d’Iran, il a dévoilé l’histoire de six diplomates américains qui se sont enfuis d’Iran en 1980 après avoir été cachés par l’ambassade canadienne durant la crise des otages à Téhéran. Un reportage qui lui a valu de grands prix de journalisme, ici et aux États-Unis. Après sa carrière de reporter, Jean Pelletier est devenu rédacteur en chef des émissions de Radio-Canada Le Point et Le Téléjournal. Par la suite, il a été nommé directeur des nouvelles, puis en 2003, il a été promu directeur des affaires publiques.C’est sous ce mandat qu’il a mis sur pied l’émission Enquête, qui a révélé la corruption et la collusion au sein de l’industrie de la construction au Québec, à l’origine de la création de la Commission Charbonneau en 2011.L’année dernière, Jean Pelletier s’était vu décerner le Prix Couronnement de carrière de la Fondation pour le journalisme canadien. Un prix qui soulignait son apport au développement du journalisme d’enquête ainsi qu’à sa « capacité de changer les choses » durant sa carrière.

Plus d'articles