Retour

Le drapeau de la Fierté gaie à l'honneur aux États-Unis

De nombreux Américains ont souligné la Fierté gaie cette fin de semaine en l'honneur des victimes de la fusillade dans un club gai d'Orlando, survenue la semaine dernière.

À Denver, chaises roulantes, échasses et motocyclettes aux couleurs arc-en-ciel cohabitaient avec des affiches à l'effigie des 49 personnes décédées au Pulse en Floride.

Ils étaient environ 2000 à défiler sous haute sécurité dans le cadre du PrideFest, un festival de deux jours organisé en face de l'hôtel de ville de Denver. La police avait installé des clôtures de sécurité, fouillait les sacs des festivaliers et se promenait avec des chiens policiers responsables de détecter des bombes. Une première à l'événement.

Si l'ambiance était plutôt sombre par moment, les organisateurs se sont tout de même dits satisfaits.

Une participante au PrideFest à Denver, Christi Layne, qui s'était entre autres impliquée il y a 40 ans dans l'organisation a confié qu'au début, seulement sept personnes s'étaient présentées. « Nous étions isolées 40 ans plus tôt. Les gens n'avaient que des vues similaires. Maintenant [l'événement] est ouvert sur le monde et la compréhension [de l'homosexualité] se propage », a-t-elle raconté.

Tuerie à Orlando

Aucun problème sérieux n'a été recensé dans les différents événements organisés par la communauté LGBT à travers le pays. Seulement quelques manifestants anti-gais se sont présentés.

D'autres festivals et défilés ont eu lieu samedi sous haute surveillance à Chigaco, Columbus, Ohio et à Providence dans le Rhode Island.

Des défilés étaient aussi prévus dimanche en Nouvelle-Orléans, à Syracuse, dans l'État de New York, et une fête sur la plage devait avoir lieu en Californie.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine