Retour

Le film irlando-canadien Room grand gagnant des prix Écrans canadiens

Le film irlando-canadien Room a déjà remporté plusieurs trophées à la soirée des prix Écrans canadiens, dont celui de la meilleure actrice et du meilleur acteur.

Brie Larson, qui n'était pas présente à la cérémonie, a été sacrée meilleure actrice pour son rôle d'une jeune mère tenue captive dans une chambre avec son fils. Les actrices québécoises Karelle Tremblay et Céline Bonnier étaient en lice dans cette catégorie pour les films Les Êtres chers et La passion d'Augustine, respectivement. Larson a également été préférée à Hadas Yaron, qui tenait le rôle féminin principal dans Félix et Meira.

Le petit Jacob Tremblay, neuf ans, a été récompensé pour son rôle aux côtés de Brie Larson. Il a tenu à saluer le vétéran Christopher Plummer, qui était également en nomination pour le film Remember. Le Québécois Maxime Gaudette est aussi reparti bredouille.

Plus tôt, la scénariste Emma Donoghue était venue cueillir le prix de la meilleure adaptation pour Room.

La cérémonie des prix Écrans canadiens, qui récompensent les films, les séries télévisées et les médias numériques au Canada, a lieu à Toronto au Sony Centre for the Performing Arts.

Dans le volet télévision, seules des productions anglophones sont nommées (l'Académie récompense la télé québécoise au gala des prix Gémeaux). La comédie Schitt's Creek, qui partait avec une longueur d'avance avec ses 14 nominations, a été plusieurs fois récompensée. Les acteurs principaux, Eugene Levy et Catherine O'Hara, sont notamment montés sur scène.

L'adaptation anglophone de la série québécoise 19-2 a pour sa part remporté le prix de la meilleure série dramatique contre notamment Orphan Black, dont les acteurs principaux, Ari Millen et Tatiana Maslany ont reçu des trophées.

Les finalistes québécois ont récolté cette année un nombre record de 161 nominations au gala de l'Académie canadienne du cinéma et de la télévision (ACCT).

Les longs métrages Les Êtres chers, Félix et Meira et Guibord s'en va-t-en guerre ont recueilli plusieurs nominations, dont la plus convoitée, celle du meilleur film. Ils devront toutefois se mesurer à deux films nommés également aux Oscars, Room et Brooklyn, qui ont été produits par le Royaume-Uni, le Canada et l'Irlande.

Les Êtres chers, d'Anne Émond et Félix et Meira, de Maxime Giroux, ont été nommés respectivement sept et quatre fois. Félix et Meira avait été sélectionné par Téléfilm Canada pour représenter le Canada aux Oscars, mais il avait finalement été écarté.

Plus d'articles

Commentaires