Retour

Le gouvernement retire à nouveau la citoyenneté canadienne à un ex-nazi

L'avocat d'un ex-membre d'un groupe d'extermination nazi affirme que le gouvernement canadien a retiré la citoyenneté d'Helmut Oberlander une quatrième fois. Il précise que le résident de Waterloo prévoit s'opposer à cette décision.

Robert Poulton souligne que son client, âgé de 93 ans, a réussi à ravoir sa citoyenneté trois autres fois.

Helmut Oberlander s'opposera à la plus récente décision en Cour fédérale et l'avocat s'attend à ce qu'il ait encore une fois gain de cause.

L'homme d'origine ukrainienne était membre d'un groupe d'extermination dans les territoires occupés durant la Seconde Guerre mondiale, qui est en partie responsable de la mort de plus de deux millions de personnes, principalement des juifs.

Helmut Oberlander a agi à titre d'interprète pour le groupe d'extermination entre 1941 et 1943 et assure qu'il n'a jamais participé aux assassinats.

Le promoteur immobilier à la retraite n'a pas divulgué son expérience en temps de guerre lorsqu'il a fait une demande d'immigration au Canada, ni à son arrivée au Canada, en 1954, ou quand il a demandé la citoyenneté, 6 ans plus tard.

Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada dit que le gouvernement est déterminé à refuser l'asile au Canada aux criminels de guerre et à ceux qui auraient été complices de tels crimes.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine