Retour

Le journaliste scientifique Yanick Villedieu annonce son départ

Une grande figure du journalisme scientifique tire sa révérence. Après 35 ans d'animation, Yanick Villedieu a annoncé vendredi qu'il quitterait Les années lumière et Radio-Canada à la fin de la présente saison.

La dernière émission du journaliste né en France aura lieu le dimanche 2 juillet. « Cette décision n’a pas été facile, croyez-moi, a-t-il précisé dans un communiqué. Quitter Radio-Canada, après toutes ces belles années en journalisme scientifique, c’est quitter des collègues de travail et des amis. C’est quitter un milieu toujours stimulant. »

Créée en 1982 sous le nom d’Aujourd’hui la science, l’émission hebdomadaire devenue Les années lumière en 1994 a fait de la vulgarisation scientifique son crédo. Elle décortique pour le public des thèmes touchant à la santé, à l’environnement, à la biologie ou encore à la technologie.

Après des études en journalisme à Lille, Yanick Villedieu a mis cap sur le Québec où il s’est intéressé au monde scientifique, d’abord pour le magazine Québec-Science. Son nom et son visage sont ensuite devenus familiers aux téléspectateurs de Radio-Canada grâce à ses participations aux émissions Science-Réalité et Découverte.

Présent lors des grands événements

Yanick Villedieu a couvert de nombreux grands événements, de la première conférence internationale sur le sida en 1985 à la Conférence des Nations unies sur les changements climatiques, la COP21, à Paris, en 2015, en passant par l'incendie de BPC à Saint-Basile-le-Grand, en 1988.

Collaborant également au magazine L’Actualité, auteur de plusieurs livres, son travail lui a valu plusieurs récompenses, dont le Grand prix de journalisme des Radios francophones publiques, en 2006, pour un reportage sur des femmes devenues séropositives lors du génocide rwandais diffusé à ICI RADIO-CANADA PREMIÈRE.

Yanick Villedieu a été fait Chevalier de l'Ordre national du Québec en 2008.

On ne connaît pas pour le moment celui ou celle qui le remplacera au micro des Années lumière.

Plus d'articles

Commentaires