Retour

Le maire condamne une manifestation de l’extrême droite prévue à Vancouver

Le maire de Vancouver, Gregor Robertson, désapprouve une manifestation de l'extrême droite prévue samedi devant l'hôtel de ville de la métropole britanno-colombienne, une semaine après la tragédie de Charlottesville en Virginie.

Selon la page Facebook de l’événement, qui a depuis été retirée, les organisateurs de la manifestation veulent protester contre l’islam et les politiques d’immigration du gouvernement canadien.

Une contre-manifestation a également été organisée et selon sa page Facebook, plus de 1000 personnes comptent y participer. « Je pense que c’est vraiment important que les gens se prononcent contre le racisme et la haine à toutes les occasions. Je sais qu’il y aura une participation vigoureuse de gens s’opposant à la manifestation de suprémacistes blancs », a soutenu M.Robertson.

« Évidemment, Vancouver a connu des difficultés raciales et discriminatoires par le passé. Ça fait partie de notre histoire. Nous nous concentrons sur le fait d'être une ville de réconciliation et [qui ne tolère aucunement] la haine, le racisme ni la discrimination », explique le maire.

Gregor Robertson dit que la Ville ne peut pas empêcher la tenue de la manifestation, mais ajoute que les employés municipaux travaillent avec la police de Vancouver et la sécurité à l’hôtel de ville pour s'assurer que les événements se déroulent dans le calme.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un homme sauve un faucon d'une attaque de serpent





Rabais de la semaine