Retour

Le nageur Vincent Godin a réussi sa grande traversée

Vincent Godin, le jeune homme qui sensibilise la population à la dysphasie, a terminé son périple à la nage dans le golfe du Saint-Laurent, vendredi matin.

L'athlète de 20 ans a parcouru 120 km à la nage de Chéticamp, en Nouvelle-Écosse, jusqu'à Havre-Aubert, aux Îles-de-la-Madeleine. Environ 400 personnes l'ont accueilli à l'arrivée. Le nageur était très heureux d'avoir atteint son but. 

Denis Foucault, qui accompagne Vincent Godin pendant son parcours, décrit l'atmosphère qui régnait sur le bateau à l'approche des côtes.

« Ce matin, il était d'attaque. Je dois vous dire qu'on s'est dépêché aussi de le mettre à l'eau parce que dans le bateau, ça brasse. Avant de le rendre malade, c'était lui dans son élément, dans l'eau, qui était le plus important. C'est ce qu'on a fait. Il était souriant parce qu'il voyait la côte. Hier soir, il faisait noir, donc il ne pouvait pas voir nécessairement sa progression. Mais ce matin, imaginez-vous, ç'a été encore une autre dose d'énergie pour lui en voyant la côte », explique Denis Foucault.

Vincent Godin aura nagé pendant une quarantaine d'heures dans des conditions qui n'ont pas été idéales. Il a dû sortir de l'eau à quelques reprises.

Dans le dernier droit, des vagues de deux mètres de haut ont compliqué son déplacement et il devait nager à contre-courant.

Vincent Godin veut amasser 20 000 $ pour appuyer la cause de la dysphasie, un trouble primaire du langage qui affecte l'apprentissage et la parole.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une tempête de neige au Colorado rend la conduite difficile





Rabais de la semaine