Retour

Le nouveau pont Champlain ouvrira le 21 décembre

C'est finalement le 21 décembre prochain qu'ouvrira le nouveau pont Champlain. Il s'agit d'un retard de trois semaines selon l'échéancier prévu.

Après des négociations qui ont duré plusieurs mois, Ottawa et le groupe Signature sur le Saint-Laurent (SSL) ont conclu une entente de règlement. Le gouvernement fédéral accorde 235 millions de dollars supplémentaires à SSL, dont 172 millions pour payer les mesures additionnelles qui permettront d'accélérer le chantier du projet, dont le coût est maintenant de 4,43 milliards de dollars. L'ouvrage est maintenant construit à 70 %.

« Ce qu’on assure aujourd’hui, c’est que le pont de qualité soit livré à temps », soutient le secrétaire parlementaire du ministre fédéral de l’Infrastructure et des Collectivités, Marc Miller. Il affirme qu’Ottawa « reconnaît sa responsabilité » dans les retards et que l’entente à l’amiable vise à donner « une certaine prévisibilité » pour la livraison du pont.

Depuis deux ans, le projet a été soumis à des pressions, notamment en raison des restrictions de charge pour le transport des pièces surdimensionnées. L’entente prévoit 63 millions de dollars pour régler cet enjeu.

Le chantier a tourné au ralenti pendant plusieurs semaines l’été dernier en raison d’un retard dans la livraison de poutres et de caissons. Une grève des ingénieurs du ministère des Transports du Québec et une autre dans l’industrie de la construction ont également ralenti le chantier.

Fin des procédures judiciaires

Dans le cadre de la nouvelle entente, le consortium composé des firmes SNC-Lavalin, ACS et Hochtief a retiré sa poursuite de 124 millions de dollars déposée en 2017 en Cour supérieure du Québec. Le groupe alléguait ne pas avoir été informé de la fragilité du pont existant, et que des failles dans sa structure empêchaient le transport de pièces lourdes nécessaires au chantier du nouveau pont.

À savoir si Ottawa pourrait de nouveau être appelé à délier les cordons de sa bourse d’ici la mi-décembre, M. Miller répond qu’il y a « toujours des imprévus », mais que pour l’instant, « tous les litiges existants entre les deux parties sont réglés ».

Le groupe SSL aura la responsabilité d’exploiter et d’entretenir le pont pendant 30 ans.

Le pont Champlain actuel, ouvert en juin 1962, doit pour sa part rester sécuritaire et prêt à accueillir des voitures jusqu’à l’été 2019.

Plus d'articles

Vidéo du jour


L'art d'être le parfait invité