Qui sortira gagnant mardi soir du premier débat des démocrates en vue de l'investiture du parti à Las Vegas? Faites vos jeux!

Une analyse de Christian Latreille correspondant à Washington

Il ne faut pas s'attendre à ce que ce débat soit aussi divertissant que celui des républicains à la fin septembre. Le Parti démocrate n'offre pas de candidats qui semblent tout droit sortis d'un film, comme Donald Trump. Hillary Clinton, Bernie Sander, Martin O'Malley, Jim Webb et Lincoln Chafee n'attireront pas 23 millions de téléspectateurs à CNN ce soir, comme cela a été le cas lors du dernier affrontement entre républicains.

Le débat des démocrates sera moins un spectacle avec insultes et phrases assassines, mais les téléspectateurs auront l'occasion de faire connaissance avec les candidats.

Le défi pour la plupart, sauf Hillary Clinton, sera de mieux se faire connaître des Américains sur la scène nationale. Mais, disons les choses franchement, l'attention sera surtout concentrée sur l'ex-secrétaire d'État Hillary Clinton et sur Bernie Sanders, le sénateur indépendant du Vermont. Martin O'Malley, ex-gouverneur du Maryland, Jim Webb et Lincoln Chafee, ex-sénateurs, ne dépassent pas 1 % dans les intentions de vote.

Grosse soirée pour Bernie Sanders

C'est Bernie Sanders qui a le plus à gagner et le plus à perdre dans ce premier débat. Sanders est très populaire chez les électeurs blancs du nord, mais il fait beaucoup moins bien dans le sud auprès des minorités noire et hispanophone. Le dernier sondage (CNN) indique qu'il ne récolte que 4 % de l'appui des Afro-Américains en Caroline du Sud, contre 59 % pour Clinton.

Bernie Sanders se décrit comme un « socialiste démocrate », et le socialisme n'est pas très populaire chez les Américains. Par contre, ses discours sur les inégalités économiques et l'urgence de taxer les milliardaires de Wall Street attirent les foules, entre autres, dans le New Hampshire, où il mène actuellement contre Hillary Clinton. Le New Hampshire est toujours l'État où a lieu la première primaire en février. Une victoire dans cet État du nord des États-Unis peut donner des ailes à un candidat.

À 74 ans, Bernie Sanders est passionné par la justice sociale, mais il est aussi impulsif. Son caractère bouillant pourrait lui nuire contre Hillary Clinton, beaucoup plus en contrôle.

Hillary Clinton plus chaleureuse?

L'ex-première dame des États-Unis en sera à son 25e débat. Tous reconnaissent sa compétence, son expérience, sa maîtrise des dossiers complexes et son sens de la répartie. Le défi pour Mme Clinton est d'apparaître chaleureuse et empathique. Plusieurs lui reprochent d'être incapable d'être elle-même en public.

Mais Hillary Clinton est une politicienne habile qui connaît bien l'impact que peut avoir une image. Lundi soir, elle a sauté sur l'occasion pour rencontrer des syndiqués qui manifestaient devant l'hôtel de Donald Trump à Las Vegas. Question d'embarrasser Trump, et de montrer qu'elle est proche des préoccupations des travailleurs.

Le débat de ce soir, modéré par le journaliste Anderson Cooper, sera aussi l'occasion pour Hillary Clinton de se distancer du pétrin dans lequel elle s'est placée en utilisant ses courriels personnels comme secrétaire d'État. Un scandale qui lui colle à la peau. D'ailleurs, elle devra comparaître le 22 octobre devant un comité du Congrès pour s'expliquer. Du jamais vu pour un candidat à l'investiture de son parti.

Les échanges entre le bouillant Bernie Sanders et la beaucoup plus cartésienne Hillary Clinton risquent de donner de bons moments de télévision. Un grand absent cependant : le vice-président Joe Biden, qui laisse planer le doute sur sa candidature depuis plusieurs semaines. Il vient de perdre un fils. Et il semble vouloir se lancer dans la course, malgré le deuil qui afflige ses proches. Un sondage de Fox News, publié ce matin, montre que Joe Biden est le meilleur candidat démocrate pour battre les républicains.

Les yeux de millions d'Américains seront donc tournés vers Las Vegas pour assister au premier affrontement entre candidats démocrates. Dans la ville de tous les plaisirs, les paris sont maintenant ouverts à savoir lequel, parmi les Clinton, Sander, O'Malley, Webb et Chafee, perdra la mise ou remportera le gros lot.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine