Dirigeants et personnalités rendent hommage samedi à l'ancien chancelier allemand Helmut Kohl, lors d'une cérémonie au Parlement européen, à Strasbourg. Helmut Kohl est mort le 16 juin à 87 ans.

Huit personnalités interviendront au cours de la cérémonie, dont le président du Parlement européen, Antonio Tajani, le président du conseil européen, Donald Tusk, et le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker.

Trois hommages seront également rendus « à la demande de sa veuve », par l'ancien premier ministre espagnol Felipe Gonzales, l'ancien président américain Bill Clinton et le premier ministre russe Dmitri Medvedev.

Le président français Emmanuel Macron et la chancelière allemande Angela Merkel prononceront les deux dernières allocutions.

C'est la première fois que l'Union européenne organise une telle cérémonie.

Après cet honneur, le cercueil contenant la dépouille sera transporté dans la cathédrale de Spire, ville allemande située sur le Rhin, pour l’enterrement proprement dit, dans la plus stricte intimité familiale.

Helmut Kohl a présidé aux destinées de l’Allemagne pendant 16 ans, de 1982 à 1998.

Son « héritage pour l'Europe est énorme », a d’ailleurs dit de lui Jean-Claude Juncker.

Le chancelier a notamment été le père de la réunification allemande et un architecte de l'élargissement de l'Union européenne. Il a tenté entre autres d’approfondir la relation entre la France et l’Allemagne afin de mettre de l’avant le projet européen.

Il est l’une des trois seules personnalités à avoir été nommées « citoyens d'honneur de l'Europe », avec les Français Jean Monnet, mort en 1979, un des principaux fondateurs de l'Union européenne, et Jacques Delors, 91 ans, président de la Commission européenne de 1985 à 1995.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine