Retour

Le pasteur Lim raconte sa détention en Corée du Nord lors d'une messe à Mississauga

Le pasteur Hyeon Soo Lim, libéré cette semaine par la Corée du Nord, a été accueilli comme une rock star par la foule de fidèles rassemblés dimanche matin dans son église de Mississauga, en banlieue de Toronto.

Hyeon Soo Lim est arrivé samedi matin au Canada. Après avoir retrouvé ses proches en privé, il a fait sa première apparition publique dimanche matin à la Light Presbyterian Church, où il est pasteur.

Hyeon Soo Lim, 62 ans, a été libéré plus tôt cette semaine par la Corée du Nord pour des raisons médicales. Il avait été condamné aux travaux forcés à vie en 2015 pour ce que le régime nord-coréen avait qualifié de « crimes contre l'État ».

À l'extérieur de l'église avant le début de la messe, il a confié à des personnes qui l'attendaient qu'il est fier d'être Canadien.

Il s'est aussi s'adressé à la congrégation à la fin de la messe. L'église de 1800 places était pratiquement pleine.

Il a raconté qu'il avait passé deux ans isolé, faisant un travail physique éprouvant et qu'il a été hospitalisé à plusieurs reprises, une fois pendant deux mois et trois fois parce que son état était grave.

Le pasteur a dit qu'il devait casser du charbon gelé en hiver et creuser des trous d'un mètre de profondeur et de largeur dans un sol gelé.

« Au printemps et en été, je travaillais dehors, huit heures pas jours, sous le soleil brulant », a-t-il dit.

Pour rester occupé, il a raconté avoir lu plus d'une centaine de livres sur la Corée du Nord, la Bible en anglais et en coréen cinq fois et mémorisé plus de 700 versets de la Bible.

Le pasteur a aussi remercié les gouvernements canadien et suédois d'avoir travaillé à sa libération, les membres de sa communauté pour leurs prières et les efforts qu'ils ont fournis pour le libérer.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Toute la vérité sur la Vierge





Concours!



Rabais de la semaine