Retour

Le pétrole des sables bitumineux albertains parmi les plus polluants au monde

Le pétrole des sables bitumineux de l'Alberta est l'un des plus polluants au monde, selon un classement de l'Institut de recherche ARC Energy, de Calgary. Le rapport se veut un guide pour les investisseurs de l'industrie pétrolière.

« Certaines sortes de pétrole peuvent produire quatre fois plus de gaz à effet de serre que d’autres sortes », a déclaré Jackie Forrest, directrice de recherche à l’Institut.

Le document précise que sur 75 sources de pétrole dans le monde, celui extrait des sables bitumineux albertains est le troisième plus polluant, derrière le pétrole indonésien et le pétrole lourd de la Californie. Il produit 24 % de gaz à effet de serre de plus que la moyenne du pétrole raffiné aux États-Unis, peut-on y lire.

Selon Jackie Forrest, produire du pétrole diffusant moins de gaz à effet de serre serait un avantage de taille pour les entreprises pétrolières.

Dans un monde où l'environnement est devenu un enjeu incontournable, plus le pétrole produira de gaz à effet de serre, plus il coûtera cher, notamment en raison de la taxe sur le carbone.

Au Canada, le fédéral a mis en place une taxe de 50 $ la tonne qui devra être appliquée d’ici 2023.

En présence de pétrole brut à faible teneur en carbone, la taxe pourrait faire augmenter le prix du baril de 1,50 $. Pour du pétrole brut à haute teneur en carbone, le prix du baril pourrait croître de 6 $.

Plus la teneur en carbone est élevée, plus les investisseurs voient une réduction de leurs liquidités et un changement de la valeur de leur investissement, selon Jackie Forrest.

« Dans l'avenir, les producteurs qui vont réduire leurs gaz à effet de serre vont réaliser qu’ils ont un avantage comparativement à leurs pairs qui génèrent plus de CO2. Parce qu’ils attireront plus d’investisseurs », conclut-elle.

Plus d'articles

Commentaires