Retour

Le président désigné Donald Trump est officiellement élu

Donald Trump a obtenu la majorité requise de 270 voix au Collège électoral et deviendra donc, le 20 janvier prochain, le 45e président des États-Unis.

À l'issue du scrutin du 8 novembre dernier, 306 grands électeurs étaient acquis à Donald Trump, alors qu'il suffit d'en avoir 270 pour l'emporter.

Selon des médias américains, seuls deux grands électeurs liés aux républicains, tous deux du Texas, ont fait un vote de protestation : l'un a voté pour le gouverneur de l'Ohio et ex-candidat à l'investiture républicaine John Kasich, et l'autre, pour le libertarien Ron Paul.

Sa rivale démocrate, Hillary Clinton, qui a remporté le vote populaire avec environ 2,6 millions de voix d'avance, n'a obtenu que 232 grands électeurs.

Dans l'État de Washington, au moins quatre grands électeurs liés aux démocrates n'ont pas voté pour Mme Clinton, toujours selon des médias américains. L'un d'entre eux a voté pour l'environnementaliste autochtone Faith Spotted Eagle, tandis que trois autres ont inscrit le nom de l'ex-secrétaire d'État Colin Powell, un républicain.

Le nombre de grands électeurs correspond au total des représentants et des sénateurs siégeant au Congrès, chaque État en ayant un nombre proportionnel à sa population. Tous les citoyens américains en âge d'exercer leur droit de vote lors de l'élection présidentielle désignent des intermédiaires (les grands électeurs) qui, eux, élisent le président et le vice-président. Ce vote est symbolique, puisque les grands électeurs sont liés au parti qui a remporté l'État.

Il restera maintenant au Congrès à certifier ce vote du Collège électoral, le 6 janvier prochain, lors d'une session bicamérale dirigée par le vice-président Joe Biden, à titre de président du Sénat.

Le scrutin, qui d'ordinaire est une affaire de routine, se déroulait cette année sur fond d'accusations de piratage informatique russe visant à influer sur les résultats de l'élection.

Je vais travailler fort pour unifier notre pays et être le président de tous les Américains.

Donald Trump en réaction au vote du Collège électoral

Manifestations contre Trump

Dans plusieurs villes du pays, des citoyens se sont mobilisés pour inciter les grands électeurs acquis à Donald Trump à changer leur fusil d'épaule.

Un grand électeur du Michigan, Michael Banerian, dit avoir reçu des milliers de lettres de citoyens, dont plusieurs menaces de mort. « J’ai reçu des messages de personnes qui souhaitent ma mort, des gens qui ont écrit : "J’espère que vous mourrez." »

À Austin, une centaine de personnes se sont réunies lundi devant le Capitole pour demander aux grands électeurs de changer d'option, le Texas étant le plus important État remporté par Trump, avec 38 grands électeurs.

Des manifestations ont également eu lieu au Wisconsin, en Georgie, en Pennsylvanie et en Arizona.

Plus d'articles

Commentaires