Retour

Le prochain chef du Parti québécois sera élu avant la mi-octobre

Le Parti québécois souhaite l'élection de son prochain chef entre la mi-septembre et la mi-octobre pour succéder à Pierre-Karl Péladeau, qui a démissionné de son poste lundi. C'est ce qu'a annoncé l'exécutif de la formation souverainiste lors d'une conférence de presse tenue samedi à Montréal.

Un texte d'Olivier Bachand

Moins d'un an après l'élection de Pierre-Karl Péladeau à la tête du Parti québécois (PQ), tout est à recommencer.

L'exécutif de la formation souverainiste doit déterminer les règles de la prochaine course à la direction, qui devront être entérinées par les instances du PQ, qui se réuniront au cours de la dernière fin de semaine du mois de mai.

L'exécutif souhaite que le prochain chef soit élu au plus tard à la mi-octobre, afin d'occuper le siège du chef de l'opposition officielle à l'Assemblée nationale après la semaine de relâche de l'Action de grâce, a expliqué le président du PQ, Raymond Archambault.

La fin de la période de mise en candidature pourrait quant à elle être fixée à la fin juin. La formation, qui a été prise de court par la démission de Pierre-Karl Péladeau, vise une course « modeste » au plan financier. Les discussions se poursuivent au sein de l'exécutif pour trouver les moyens d'y parvenir.

Pour le moment, ce sont les seuls détails qui ont été rendus publics quant aux modalités mises de l'avant pour la prochaine course à la direction.

Plusieurs candidats en réflexion

Plusieurs députés, dont Alexandre Cloutier, Véronique Hivon, Martine Ouellet et Nicolas Marceau songent à présenter leur candidature pour devenir chef du PQ.

Aucun d'entre eux n'a encore fait d'annonce officielle, mais il est clair que certains vont sauter dans la mêlée. Sur sa page Facebook, Alexandre Cloutier a annoncé que sa « décision est prise ».

L'attachée de presse de Véronique Hivon a quant à elle affirmé que la députée ne répondrait pas aux questions sur les règles de la course à la succession, avant une annonce officielle quant à ses intentions « au cours des prochains jours ».

Landry souhaite un couronnement

L'idée d'une nouvelle course à la direction ne plaît pas à tous les militants péquistes. Parmi eux, l'ancien premier ministre Bernard Landry.

Il croit que le PQ doit faire l'économie d'une course pour des raisons financières et souhaite que le parti puisse présenter son nouveau chef le plus rapidement possible aux électeurs. Il ne s'en cache pas: il soutient la candidature d'Alexandre Cloutier.

« Le devoir du Parti québécois, c'est d'offrir le plus rapidement possible à notre peuple une opposition efficace, convergente à l'Assemblée nationale, alors je pense qu'il ne devrait même pas y avoir de course, avec un ralliement éventuel de Mme Hivon à Alexandre Cloutier. »

À l'heure actuelle, le PQ n'a toutefois pas le choix de déclencher une course à la direction, selon ses statuts et règlements.

« Quand il y a eu des couronnements dans le passé, c'est parce qu'il n'y avait qu'un seul candidat au terme de la période de mise en candidature », explique Raymond Archambault.

Comme la période de mise en candidature n'est pas encore commencée, le scénario évoqué par Bernard Landry demeure possible... du moins en théorie.

Pierre Céré en réflexion

Le militant pour le droit des chômeurs Pierre Céré, qui s'était présenté lors de la dernière course à la direction du PQ, est présentement en réflexion pour savoir s'il tentera sa chance de nouveau. « On ne l'exclut pas », affirme-t-il.

Contrairement à la majorité des péquistes qui se sont prononcés sur la place publique, il ne souhaite pas une course de courte durée.

Selon Pierre Céré, le PQ doit prendre le temps de faire un examen de conscience qui pourra lui permettre de regagner la faveur de l'électorat.

Quelque peu amer de son expérience lors de la dernière course, il se montre pessimiste quant à la possibilité de mener un véritable débat d'idées cette fois-ci.

« La classe dirigeante du PQ n'en voulait pas de débat et risque de nous organiser une course où le jeu va être encore plus fermé. »

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine