Retour

Le rationnement de papier de toilette dans un foyer de soins soulève l'indignation

Un défenseur des aînés déplore qu'une résidence pour personnes âgées limite le nombre de rouleaux de papier de toilette donnés à chaque résident. Il s'agit d'une façon inacceptable de faire pression sur le gouvernement, selon l'Association francophone des aînés du Nouveau-Brunswick (AFANB).

Le Manoir Notre-Dame à Moncton refuse de donner aux résidents plus de deux rouleaux de papier de toilette par semaine, depuis le 2 août, en raison de compressions budgétaires.

« Si les foyers de soins veulent faire des pressions sur le gouvernement pour avoir plus de subventions, ils devraient trouver d’autres solutions que ça. Ce n’est pas en visant les aînés eux-mêmes que ça va les aider », croit Jean-Luc Bélanger, directeur général de l’AFANB.

Il dit être surpris de constater que certains établissements privés sont gérés de cette façon. Selon lui, il est essentiel de rappeler que ces résidences ont des ententes avec le gouvernement.

« On entend parler entre les branches que des situations se font, mais c’est bien que ça sort au public pour que les gens soient conscients qu’il y a des situations qui ne sont pas acceptables au niveau des aînés », ajoute-t-il.

Avec des informations de Catherine Dumas.

Plus d'articles

Commentaires