Retour

Le réchauffement climatique détourne une rivière du Yukon de son lit

Le réchauffement climatique a entraîné un tel retrait du glacier Kaskawulsh, au Yukon, que l'eau de fonte a changé de direction.

Dans un article publié dans le journal Nature Geoscience, des scientifiques expliquent que l'eau du glacier se déversait dans la rivière Slims, puis vers le nord jusqu’à la mer de Béring.

Elle coule maintenant vers le sud en direction de la rivière Kaskawulsh, puis vers le golfe d’Alaska et l’océan Pacifique.

La découverte de ce changement est survenue presque par hasard lorsque l'équipe de chercheurs est retournée sur place à l'été 2016 pour étudier la rivière Slims.

« Là où il y avait un cours d’eau d’un bleu chatoyant, il y avait des sédiments et tout avait séché. Le vent d’après-midi soulevait la poussière et les sédiments, créant une vaste tempête de poussière », a expliqué James Best, professeur de géologie à l’Université d’Illinois.

Ce phénomène de détournement, appelé capture de rivière, est qualifié d'inédit par les scientifiques. C'est, selon eux, la première « rivière piratée » par la fonte d'un glacier.

Les détournements sont généralement causés par des éboulements ou par l'affaissement d'un barrage glaciaire.

Il s'agirait du premier cas de détournement naturel de rivière de l'ère moderne. Les derniers cas remonteraient à quelques milliers d'années.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine