Retour

Le réchauffement des océans risque de réduire la taille des poissons

Les poissons des océans risquent de rapetisser de 30 % au cours des 30 prochaines années, en réponse au réchauffement des océans causés par les changements climatiques, selon une étude publiée dans le journal Global Change Biology.

La recherche du biologiste de renommée mondiale de l'Université de la Colombie-Britannique (UBC) Daniel Pauly et William Cheung montre que la taille des poissons diminue d’environ 30 % pour chaque hausse de 1 degré dans les océans. Le modèle climatique utilisé dans l’étude prévoit de son côté une hausse moyenne « modérée » d’environ 1 degré d’ici 30 ans.

Selon Daniel Pauly, cette tendance est déjà observable dans certaines régions comme la mer du Nord. « Ça se produit à grande échelle partout dans le monde maintenant », ajoute le scientifique.

La base du problème, explique M. Pauly, est que les poissons sont des animaux à sang froid et qu’ils ne peuvent réguler la température de leurs corps. Ainsi, leur température corporelle augmente en même temps que celle de leur environnement.

Comme la température corporelle augmente, le processus métabolique s’accélère et augmente les besoins en oxygène. Toutefois, les eaux plus chaudes contiennent moins d’oxygène, ce qui rend la respiration des poissons plus difficile. « C’est comme si on respirait par une paille », explique Daniel Pauly.

D'après un texte de Matt Meuse

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un rottweiler goûte à du citron pour la première fois





Rabais de la semaine