Retour

Le retour de la livraison du courrier à domicile toujours attendu

Les clients et les employés de Postes Canada attendent toujours le retour de la livraison du courrier à domicile, une promesse électorale de Justin Trudeau. Le service avait été aboli par Postes Canada sous le gouvernement conservateur de Stephen Harper.

Par ailleurs, le nombre de lettres traitées par Postes Canada est en chute libre, alors que celui des colis est en pleine expansion.

En arrivant au pouvoir, Justin Trudeau a suspendu la privatisation de Postes Canada entamée par les conservateurs.

« On espère que le gouvernement libéral va tenir sa promesse jusqu'au bout, qui est de rétablir le service de courrier à domicile », rappelle la factrice Magalie Giroux.

La question a fait l’objet de consultations, dont les conclusions devaient être livrées en avril dernier.

Les milliers de Canadiens qui ont perdu leur service à domicile ne savent toujours pas s'ils le retrouveront. Les quelque 72 000 employés de Postes Canada ne sont pas plus au courant qu'eux.

Le Syndicat des travailleurs et travailleuses des postes indique qu’entre 2014 et 2015, Postes Canada a supprimé le service de livraison à domicile auprès de 830 000 ménages.

Si le service de livraison des lettres est en baisse, celui des colis est en forte hausse, et surtout bien rentable pour Postes Canada.

En 8 ans, les revenus liés à la livraison de colis ont bondi de 30 % pour atteindre 1,74 milliard de dollars en 2016.

De leur côté, les maires du Québec souhaitent que Postes Canada cesse de construire des boîtes postales communautaires n'importe où, sans les consulter.

Nous n'avons pas réussi à obtenir une entrevue de Postes Canada. Dans un courriel, la porte-parole se contente de cette déclaration : « Les résultats de l'examen sont attendus plus tard cette année. »

D’après le reportage d’Ève Couture

Plus d'articles

Commentaires