Retour

Le retour du vent laisse craindre le pire en Colombie-Britannique

Des rafales prévues en fin de semaine en Colombie-Britannique pourraient transporter les feux de forêt existants vers de nouveaux secteurs qui n'étaient pas encore touchés. Plus de 16 000 personnes sont toujours évacuées.

« Un front froid va arriver ce week-end, amenant des vents plus forts (...) qui semblent se diriger vers l'ouest de la région à Chilcotin et North Cariboo », affirme Darron Campbell, directeur du centre des opérations d'urgence du district régional de Cariboo. Cette zone n'avait pas encore été très affectée par les feux cette saison.

Darron Campbell explique que les pompiers se préparent déjà à un revirement de situation depuis plusieurs jours. Ils ont notamment eu recours à un incendie contrôlé mercredi soir près de la ville de Williams Lake afin de débroussailler le terrain et de ne pas nourrir les éventuelles flammes.

Williams Lake toujours sur le qui-vive

Les 10 000 habitants de la ville de Williams Lake sont toujours sous le coup d'une alerte d'évacuation et doivent être prêts à partir à tout moment.

Le maire Walt Cobb se réjouit du répit offert à sa municipalité grâce à une météo un peu plus clémente ces deux derniers jours, mais il est également bien conscient que le danger est toujours présent. La situation peut changer très rapidement en fonction de la foudre ou de la direction des vents.

Un porte-parole du district régional de Cariboo, Al Richmond, confirme que la météo n'a pas été aussi mauvaise que prévu au cours de la nuit de mercredi à jeudi, mais que le vent a déplacé les flammes en direction d'une zone rurale au sud-ouest de Williams Lake.

De nouveaux ordres d'évacuation ont donc été donnés, mais les autorités ne sont pas encore en mesure de comptabiliser le nombre de personnes concernées.

Des progrès sur le front

Environ 11 000 kilomètres carrés de la région sont désormais sous le coup d'une alerte ou d'un ordre d'évacuation. En une semaine, quelque 455 kilomètres carrés de forêts et de terres sont partis en fumée en Colombie-Britannique.

Mais la météo des derniers jours a permis aux pompiers de faire des progrès sur le terrain. Le nombre de brasiers dans la province est ainsi passé de 220 plus tôt cette semaine à 188 jeudi.

Les feux de camp sont désormais interdits à travers toute la province et des dizaines de parcs provinciaux ont été fermés par précaution. La liste complète est disponible sur le site BC Parks (en anglais).

Le premier ministre désigné John Horgan a prévu de se rendre à Williams Lake, 100 Mile House et Cache Creek pour discuter de la situation avec les autorités et les pompiers. Il s'exprimera devant les médias à son retour.

Suivez nos journalistes en direct (ici si vous êtes sur un appareil mobile) :

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un enfant impressionne à la batterie dans le métro de New York





Rabais de la semaine