Le physicien montréalais Pierre Demers, qui avait bien malgré lui participé au projet Manhattan, est mort dimanche à l'âge de 102 ans.

Il est décédé tôt dans la matinée, a affirmé un de ses proches à Radio-Canada.

Pierre Demers est né en Europe en 1914. Il a notamment fait ses études au Collège Jean-de-Brébeuf et à l'Université de Montréal.

Parti en France pour exercer le métier de physicien, il est revenu au Canada au début de la Deuxième Guerre mondiale. Au cours de cette période, il a travaillé au « laboratoire de Montréal », contribuant sans le savoir au projet Manhattan. Les résultats de ses recherches effectuées avec d'autres scientifiques ont été transmis aux responsables du projet.

Après la victoire des Alliés, Pierre Demers a étudié aux États-Unis et enseigné à l'Université de Montréal, où il a passé l'essentiel de sa carrière.

Au cours de sa vie, M. Demers a reçu de nombreuses distinctions, dont le prix de Marie-Victorin, le prix des sciences Léon-Lortie et le Prix du Québec, en 2015. Il est également devenu membre émérite de l'Association francophone pour le savoir (Acfas) en 2012.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine