Retour

Le Tartuffe de Molière en pleine Révolution tranquille au TNM

Preuve que les propos de Molière ne se démodent jamais, le metteur en scène Denis Marleau a décidé de faire vivre les personnages de Tartuffe en 1969 au Québec, en pleine Révolution tranquille. L'adaptation lançait lundi la 65e saison du Théâtre du Nouveau Monde, à Montréal.

Un texte de Valerie-Micaela Bain

Directeur de conscience autoproclamé, faux dévot et manipulateur, voilà Tartuffe en quelques mots.

Dans cette pièce créée en 1669 (la version définitive, après cinq ans de travail), Molière raconte l'histoire d'un animateur de pastorale qui s'incruste au sein d'une famille en jouant les recteurs spirituels, dans le but de la déposséder de ses biens.

« Tout ce qu'il dit est pour arriver à ses fins, tout ce qu'il met en branle quelque part est une mascarade, un jeu », explique Emmanuel Schwartz, l'interprète de Tartuffe.

Tous démasquent son jeu... Tous sauf Orgon, le père de famille interprété par Benoît Brière, et sa mère, jouée par Monique Miller. Ce n'est qu'après avoir vu Tartuffe tomber dans un piège qu'Orgon s'ouvrira les yeux.

Le metteur en scène Denis Marleau a fait le choix audacieux de situer la pièce en pleine Révolution tranquille, tout en conservant les textes en alexandrins.

Emmanuel Schwartz, qui interprète Tartuffe, croit aussi que cette œuvre de Molière est encore pertinente aujourd'hui.

La pièce Tartuffe est présentée au TNM jusqu'au 22 octobre.

Plus d'articles