Retour

Le troisième auteur de l'attentat de Londres identifié

La police britannique a confirmé l'identité du troisième auteur de l'attentat qui a fait 7 morts et 48 blessés à Londres, samedi dernier. Il s'agit d'un Italien d'origine marocaine du nom de Youssef Zaghba, abattu par la police dans les minutes qui ont suivi l'attentat, tout comme ses deux complices.

L’identité de Zaghba avait d'abord été dévoilée par le quotidien italien Corriere della Sera, qui citait une source proche des services de renseignements italiens.

Né à Fez, dans le nord du Maroc, en 1995, Zaghba, 22 ans, habitait l’est de Londres au moment des faits. Il avait été intercepté à l’aéroport de Bologne, en 2016, au moment où il tentait de se rendre en Syrie. Il avait fait l’objet d’une enquête pour d’éventuelles activités liées au terrorisme international, mais avait ensuite été libéré.

Les autorités italiennes l'avaient tout de même placé sur une liste de personnes « à risque » et elles avaient informé le Royaume-Uni et le Maroc de ses déplacements, selon le quotidien italien. Scotland Yard affirme toutefois que Zaghba ne se trouvait pas dans son collimateur.

Un djihadiste affiché

L’identité des deux autres terroristes avait été révélée lundi.

Khuram Shazad Butt, 27 ans, Britannique né au Pakistan, était connu des milieux policiers, mais ces derniers ne disposaient d’aucun élément laissant présager qu’il préparait un attentat.

Butt était toutefois apparu dans un documentaire de la chaîne Channel 4 intitulé Mes voisins les djihadistes dans lequel il apparaissait devant un drapeau noir évoquant celui de l’EI. La presse britannique se demande aujourd’hui comment cet individu a réussi à échapper à la surveillance des services de renseignements.

« Il est stupéfiant que des gens qui constituent une telle menace [...] puissent étaler leur idéologie nauséabonde à la télévision sans en subir les conséquences », écrit le journal Telegraph.

Le ministre des Affaires étrangères Boris Johnson a reconnu mardi en entrevue à la chaîne BBC qu'il était « compréhensible » que les gens se posent des questions « en voyant dans les journaux du matin les photos de ce programme de télévision dans lequel figurait ce type ».

« C'est une question à laquelle devront répondre le MI5 et la police », a-t-il ajouté, sur la chaîne de télévision Sky News.

Quant à l’autre auteur de l’attentat, Rachid Redouane, 30 ans, il possédait la double citoyenneté marocaine et libyenne. Il était également connu sous le nom de Rachid Elkhdar, 25 ans. Il était inconnu des autorités.

Selon la chaîne de télévision publique irlandaise RTE, citant des sources policières, il avait vécu à Dublin, où il s’était marié à une Britannique en 2011, avant de se rendre au Royaume-Uni.

Par ailleurs, la police a procédé à une nouvelle perquisition dans le quartier Barking, dans l’est de Londres, d’où provenaient deux des trois assaillants, quelques heures seulement après avoir libéré les 12 personnes arrêtées dans la foulée de l’attentat.

Cinq hommes et sept femmes, âgés de 19 à 60 ans, avaient été arrêtés dimanche lors de perquisitions menées, mais ils ont tous été relâchés.

Des élections sous pression

Les drapeaux des édifices publics en berne, des millions de Britanniques ont interrompu leurs activités mardi matin, suspendant le temps l’espace d’une minute, pour rendre hommage aux sept victimes de l’attentat revendiqué par le groupe armé État islamique (EI).

Le maire Londres, Sadiq Khan, se tenait au côté des services ambulanciers de la Ville pendant que les Londoniens se joignaient à l’hommage national malgré une pluie battante.

Cet hommage intervient à deux jours des élections législatives qui se déroulent dans un climat de tension. Les Britanniques se rendront aux urnes à un moment où leur pays a essuyé trois attentats terroristes depuis le 22 mars.

Le premier est survenu près du Parlement et avait fait 5 morts, le second, perpétré par un kamikaze lors d’un spectacle à Manchester le 22 mai dernier, en a fait 22, et le dernier, samedi dernier, à Londres, a fait 7 victimes.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine