Retour

Le tueur Derek Saretzky condamné à 75 ans de prison ferme

Le juge William Tilleman a décidé que Derek Saretzky purgera consécutivement les trois peines de prison à vie sans possibilité de libération conditionnelle avant 25 ans. Derek Saretzky sera donc derrière les barreaux pendant au moins 75 ans.

Dans ses commentaires, le juge affirme que Saretzky est « dangereux » et qu’il a causé de « graves dommages à sa communauté ».

L’homme de 24 ans a été reconnu coupable, le 28 juin dernier, à Lethbridge, en Alberta, du triple meurtre au premier degré de Terry Blanchette (27 ans), de Hailey Dunbar-Blanchette (2 ans) et d'une ancienne voisine, Hanne Meketech (69 ans).

Le verdict de culpabilité entraîne automatiquement trois peines maximales de prison à vie sans possibilité de libération conditionnelle avant 25 ans, selon le Code criminel canadien.

Jusqu’à mercredi, la question était de savoir si les peines seraient simultanées ou consécutives.

L'avocat de Derek Saretzky, Patrick Edgerton, a écrit au juge dans sa recommandation de peine le 14 juillet dernier qu'il serait « excessif » d'infliger à son client trois peines consécutives de prison à vie.

Quant aux procureurs de la Couronne, Photini Papadatou et Michael Fox, ils avaient recommandé que les peines soient consécutives.

En fin de compte, le juge a décidé de donner raison aux procureurs.

Derek Saretzky sera donc âgé de 97 ans avant d’être admissible à la libération conditionnelle, puisqu’il a déjà passé deux ans en détention préventive.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un drone filme la beauté de l'Australie





Concours!



Rabais de la semaine