Retour

Le virus Zika pour venir à bout du cancer du cerveau

Le virus Zika, dont les effets sont dévastateurs sur le développement des tissus cérébraux du fœtus, pourrait être utilisé pour détruire les cellules cancéreuses du cerveau touchées par le glioblastome, un cancer agressif, selon une étude publiée mardi dans The Journal of Experimental Medicine.

L’équipe de Zhe Zhu de l'école universitaire de médecine de Saint Louis et de l'université de Californie à San Diego a injecté le virus Zika ou un placebo d'eau salée dans les tumeurs du cerveau induites de 33 souris.

Deux semaines plus tard, les tumeurs étaient nettement réduites dans le groupe de rongeurs traités avec le virus par rapport à ceux ayant reçu le placebo. Et ces souris ont également survécu nettement plus longtemps que celles du groupe témoin, indiquent les chercheurs.

L'efficacité du virus Zika s'explique par le fait qu'il attaque les cellules souches du cerveau qui, le plus souvent, survivent aux traitements classiques ce qui explique la réapparition de la tumeur, précise l’étude.

Toutefois, il faudra attendre les résultats de recherches supplémentaires avant que ce traitement puisse être testé cliniquement, avertissent les scientifiques. Ils n’écartent pas la possibilité de devoir injecter le virus directement dans la zone de la tumeur après son ablation.

Cette tumeur cérébrale frappe environ 12 000 personnes par an aux États-Unis.

Plus d'articles

Commentaires