Retour

Led Zeppelin n’a pas fait de plagiat pour composer Stairway to Heaven, tranche un jury

Le chanteur Robert Plant et le guitariste Jimmy Page n'ont pas fait de plagiat en composant  la mélodie d'introduction de Stairway to Heaven, a tranché un jury de Los Angeles.

Un juge fédéral de la Californie avait autorisé la tenue d'un procès qui visait à déterminer si Led Zeppelin avait plagié une pièce du groupe américain Spirit pour composer les premières notes de la célèbre chanson.

Le jury, composé de quatre femmes et quatre hommes, a statué que même si les deux membres de Led Zeppelin avaient eu accès à la chanson Taurus, de Spirit, la poursuite n'avait pas été en mesure de prouver que des passages de la pièce étaient similaires à Stairway to Heaven.

Les avocats du curateur du guitariste de Spirit, Randy Wolfe, mort en 1997, étaient parvenus à relever suffisamment de similitudes entre Stairway to Heaven et la chanson Taurus pour justifier la tenue d'un procès.

Ils réclamaient des millions de dollars en dommages et intérêts.

Randy Wolfe a composé Taurus en 1966 ou en 1967, la date exacte n'étant pas connue, soit avant la sortie de Stairway to Heaven, datant de 1971. Avant sa mort, il n'a jamais engagé de poursuite contre Led Zeppelin, même s'il a souvent affirmé, dans certains articles de presse, qu'il méritait une mention pour la composition de Stairway to Heaven. Il se plaignait même que la chanson était un « vol ».

Les deux groupes se sont produits à cette époque dans les mêmes festivals, mais jamais sur la même scène.

Le jury devait décider si Led Zeppelin avait copié la fameuse progression d'accords qui a marqué l'histoire de la musique et de nombreux guitaristes.

Dans son témoignage au procès, mardi, le chanteur Robert Plant a certifié qu'il avait entendu les premières ébauches de la chanson lors d'une session d'enregistrement à Headley Grange, en Angleterre.

Une nuit, le guitariste Jimmy Page et lui ont jeté les bases de l'arrangement préliminaire de Stairway to Heaven, qui dure un peu plus de huit minutes.

Robert Plant, Jimmy Page et John Paul Jones, les trois musiciens encore vivants de Led Zeppelin, ont tous témoigné au cours du procès.

Au cours de sa carrière, Led Zeppelin a fait l'objet de six poursuites pour plagiat, entre autres pour Whole Lotta Love, The Lemon Song et Dazed and Confused. Dans tous les cas, le groupe s'est entendu à l'amiable avec les plaignants.

Plus d'articles

Commentaires