Retour

Les auto-injecteurs d'épinéphrine se font rares

Difficile pour les parents d'enfants allergiques de trouver des auto-injecteurs d'Épinéphrine en pharmacie depuis quelques jours alors que les tablettes se vident. Les auto-injecteurs pour adultes sont aussi rares.

Un texte de Anne-Louise Despatie

C'est que le 28 octobre, Sanofi-Aventis, le concurrent d'EpiPen, a rappelé volontairement tous ses auto-injecteurs Allerject, l'un des deux seuls produits sur le marché servant à répondre d'urgence aux réactions allergiques sévères.

Comme l'un des deux a été retiré, la demande pour l'autre injecteur a quintuplé depuis la semaine dernière. Pfizer, le distributeur d'EpiPen au Canada, a vidé ses entrepôts pour répondre aux besoins des pharmacies.

« Nous avons tout expédié aux grossistes qui approvisionnent les pharmacies et nous attendons d'autres EpiPen en provenance des États-Unis », explique la porte-parole de Pfizer, Manon Genin.

Appel au calme

L'Ordre des pharmaciens du Québec ne veut surtout pas que les gens paniquent.

En attendant que l'EpiPen de rechange soit disponible, l'organisme recommande de conserver l'Allerject et de l'utiliser en cas de choc anaphylactique.

« Le risque d'un problème de dosage reste minime, c'est un rappel de précaution. Les gens, s'ils ont besoin d'utiliser l'Allerject, ils l'utilisent quand même et se dirigent vers l'urgence comme ils l'auraient fait normalement après une réaction sévère », explique Bertrand Bolduc, le président de l'Ordre des pharmaciens du Québec.

Guillaume Fleury a vu ses stocks d'EpiPen baisser, comme beaucoup de pharmaciens, et il comprend l'inquiétude que peuvent ressentir certains patients.

« On a contacté tous nos clients qui ont une prescription d'Allerject pour les aviser du rappel et leur dire qu'éventuellement on pourra échanger leur injecteur pour un EpiPen. En attendant, je préfère voir mes patients utiliser ce qu'ils ont sous la main en cas de crise et faire le 911, ce qu'il faut faire de toute façon », ajoute-t-il.

Les stocks renfloués d'ici fin novembre

Le Groupe Jean Coutu suit la situation de près, car la demande pour l'auto-injecteur est exceptionnellement élevée. Mardi soir, beaucoup de pharmacies étaient en rupture de stock. Pfizer Canada attend une première livraison d'EpiPen jeudi à Toronto

« Tout le nécessaire est fait afin que ça se rende chez les détaillants le plus vite possible et d'ici la fin novembre, on va renflouer nos stocks pour que tous les auto-injecteurs à remplacer au Canada puissent l'être », conclut la porte-parole de Pfizer Canada, Manon Genin.

Le rappel d'Allerject pour les États-Unis et le Canada est survenu quelques jours avant la distribution des bonbons de l'Halloween, une période qui rend les parents extrêmement vigilants face aux risques d'allergies alimentaires.

Le fabricant Sanofi-Aventis a décidé de rappeler ses produits à la suite de neuf plaintes pour des défectuosités de dosages sur près de 500 000 auto-injecteurs distribués au Canada. Selon Santé Canada, 7 % des Canadiens déclarent souffrir d'allergies alimentaires.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine