Retour

Les berges parisiennes inondées par la crue de la Seine

La Seine a atteint lundi son niveau le plus élevé après de fortes pluies qui ont provoqué des inondations dans les secteurs riverains de la grande région parisienne. Quelque 1500 personnes ont jusqu'ici été évacuées et les transports sont perturbés.

Lundi matin, le fleuve qui traverse la capitale française atteignait une hauteur de 5,85 m, soit plus de quatre mètres au-dessus de son niveau normal, rapportent des responsables de l’organisme Vigicrues.

Le niveau de l'eau devrait cependant commencer à redescendre lentement à partir de mardi, selon Vigicrues.

« C'est une crue très lente, donc on ne peut pas parler de pic. On préfère dire que le plateau a atteint son maximum. Il va perdurer toute la journée de lundi avant d'amorcer une descente mardi », a expliqué à l’Agence France-Presse une porte-parole de Vigicrues, Rachel Puechberty.

Des centaines de maisons et de commerces de la région parisienne et du bassin de la Seine sont envahies depuis des jours par les crues provoquées par d’importantes pluies tombées en décembre et en janvier.

Il s’agit des deux mois le plus pluvieux enregistrés depuis l’année 1900, selon les services météorologiques français.

Le sol étant saturé d’eau, l’eau de pluie a ruisselé en grande quantité vers les cours d’eau, gonflant les fleuves et rivières de l'Île-de-France.

Une douzaine de départements en alerte

Lundi, une douzaine de départements du nord et du centre de la France étaient toujours en alerte aux inondations.

Bien qu’elle soit considérée comme très haute, la Seine est encore loin des records historiques de 8,62 mètres enregistrés en 1910 ou encore des crues de plus de 6 mètres de 2016.

À Paris, où plusieurs rues et places piétonnières sont inondées, seuls des arbres et des lampadaires dépassent des flots. Les bateaux-mouches ne circulent plus sur la Seine et le canotage y est interdit.

Plus de 1500 évacués

Au moins sept gares du RER C, une ligne très fréquentée, sont fermées jusqu’au 5 février dans la capitale parisienne en raison des inondations.

Dimanche, plus de 1500 personnes étaient chassées de leur résidence par les eaux dans la région parisienne et près de 2000 foyers étaient sans électricité, selon la préfecture de police.

Bien que la décrue doive s’amorcer au cours des prochaines heures, le retour à la normale « se comptera en semaines », a prévenu le patron des services de l’Environnement, Jérôme Goellner.

Plus d'articles