Josh Donaldson a inscrit le point décisif dans une victoire de 7-6 en 10e manche des Blue Jays de Toronto contre les Rangers du Texas dimanche soir.

Les Jays ont ainsi gagné par balayage leur série au meilleur de cinq matchs contre les Rangers. Ils affronteront le gagnant de la série entre les Indians de Cleveland et les Red Sox de Boston en finale de la Ligue américaine.

Roberto Osuna, qui a pris le monticule en neuvième, a hérité de la victoire.

Une erreur de Rougned Odor sur une frappe du Québécois Russell Martin a permis à Donaldson de plonger vers le marbre et de décider du sort du match. Martin s'est compromis dans ce qui semblait être un double jeu qui allait mettre un terme à la manche.

Odor a cependant effectué un relais hors cible au premier coussin, et Donaldson a croisé le marbre avant le relais de Mitch Moreland.

L'abri des Blue Jays s'est vidé. Les Rangers ont demandé la reprise vidéo, en vain.

Odor avait donné un coup de poing au visage de Jose Bautista dans un match au mois de mai.

La rencontre a été fertile en rebondissements.

Les Rangers se sont inscrits au pointage les premiers, dès la première manche, mais la réplique torontoise a été rapide. Edwin Encarnacion a frappé un circuit qui a poussé Ezequiel Carrera au marbre pour faire 2-1.

Le frappeur suivant au marbre, Martin, a à son tour étiré les bras.

Un double de Donaldson a signalé la fin de la soirée de Colby Lewis.

Odor a réduit l'écart à 5-4 en début de quatrième manche.

Le gérant John Gibbons a remplacé Aaron Sanchez par Joe Biagini en sixième manche. Le partant des Jays a été retiré du match avec deux retraits en sixième manche après avoir donné son quatrième but sur balles. Sanchez n'avait pas son mordant habituel et a donné six points sur trois coups sûrs en cinq manches et deux tiers.

Son vis-à-vis Colby Lewis n'a enregistré que six retraits, accordant cinq points sur cinq coups sûrs en seulement deux manches de travail.

Le vétéran de 37 ans, qui avait bénéficié d'un congé de sept jours, a raté trois mois cette saison en raison d'une blessure à l'épaule droite. Il a donné huit circuits en 20 manches et un tiers depuis son retour au jeu.

Les deux relèves n'ont à peu près rien permis. Quatre releveurs des Blue Jays ont accordé seulement un coup sûr jusqu'en 10e manche, retirant 13 frappeurs de suite, dont 6 par le spécialiste des fins de match Roberto Osuna.

Les releveurs des Rangers ont limité les Blue Jays à un point non mérité jusqu'en neuvième, Bush retirant quatre frappeurs sur des prises en deux manches.

La soirée de travail de Biagini a bien mal commencé. Il a accordé un coup sûr à Moreland que Kevin Pillar a mal jugé. Deux coureurs ont marqué pour donner les devants 6-5 aux Rangers.

Troy Tulowitzki a nivelé le pointage en sixième. Il a croisé le marbre alors que les buts étaient remplis, grâce à une balle passée.

Donaldson a frappé un double en fin de 10e, puis Encarnacion a obtenu un but sur balles intentionnel, ce qui a mis Bautista au marbre. Ce dernier a été retiré sur des prises, puis Martin a connecté sur l'offrande de Matt Bush.

La fièvre du baseball s'est totalement emparée de Toronto. Le sprinteur olympique Andre De Grasse était du nombre à souligner la victoire des Jays. « Un balayage! Au suivant! »

James van Riemsdyk, des Maple Leafs, était lui aussi épaté du résultat.

Le garde vedette des Raptors, Kyle Lowry, avait un message pour les Jays.« Des félicitations aux Blues Jays. Quelle série et quelle fin de match! Mais on le sait tous... vous n'avez pas fini! »

L'annonceur maison Tim Langton s'est même filmé alors qu'il donnait un coup de sirène au Centre Rogers.

Tandis que l'ancienne vedette Joe Carter a partagé la photo d'une affiche faite par des partisans « On aime mieux avoir une baffe en mai que se faire éliminer en octobre », peut-on lire sur l'affiche, une référence au coup d'Odor contre Bautista.

Plus d'articles