Une victoire des Blue Jays (69-55), jumelée à un revers des Yankees de New York (68-55), a permis aux Torontois de se hisser en tête de la Division est de l'Américaine.

Ils détiennent une priorité de 0,5 match sur les Bombardiers du Bronx.

Les Jays ont lessivé les Angels, à Los Angeles, pour une troisième journée d'affilée. Les protégés de l'entraîneur John Gibbons ont d'abord vaincu les Californiens par des pointages de 9-2 et 15-3, vendredi et samedi, avant de conclure en beauté avec un convaincant gain de 12-5 dimanche.

Les 36 points marqués au cours de cette série de trois rencontres sont d'ailleurs une nouvelle marque d'équipe pour les représentants de la Ville Reine. Ils ont également totalisé 48 coups sûrs en 27 manches contre le personnel de lanceurs des Angels.

En retard 1-5 à l'issue de la manche initiale, les Blue Jays n'ont pas baissé les bras et ont inscrit des points dans chacune des trois manches suivantes. Les visiteurs ont produit deux, trois et deux points, et n'ont plus été inquiétés.

Le frappeur désigné Edwin Encarnacion a mis son empreinte sur le triomphe torontois. Il a frappé quatre coups sûrs en quatre apparitions au bâton et a poussé quatre de ses coéquipiers au marbre.

Encarnacion a prolongé à 19 sa séquence de matchs avec au moins un coup sûr. Il s'agit d'un sommet personnel.

Russell Martin n'a pas été employé par le gérant Gibbons pour une deuxième rencontre de suite.

Le lanceur R.A. Dickey, lui, a remporté une cinquième décision en sept départs,même s'il a accordé 5 points et 11 coups sûrs en 6 manches de travail.

« Je ne me souviens pas de la dernière fois où j'ai donné cinq points en 1re manche, a expliqué Dickey. J'étais en danger de connaître la plus courte sortie de ma carrière. Je n'ai donné qu'un but sur balles et je n'ai pas accordé de circuit. Ça m'a sauvé. »

Les Blue Jays profiteront d'une journée de congé lundi. Ils renoueront avec l'action le lendemain contre les Rangers (64-59), au Texas.

Plus d'articles

Commentaires