Retour

Les Blue Jays l'emportent grâce à Marco Estrada

Marco Estrada a limité les Royals à seulement trois coups sûrs en sept manches et deux tiers et les Blue Jays de Toronto l'ont emporté 7-1 mercredi, au Centre Rogers, lors du cinquième match de la série de championnat de la Ligue américaine. Kansas City mène toujours cette série 3-2.

Les Jays peuvent dire un gros merci à Estrada. Et se féliciter d'avoir connu une sixième manche fructueuse.

Les Blues Jays ont surtout bien commencé le match, contrairement à mardi. En première manche, les trois premiers frappeurs des Royals ont été retirés dans l'ordre, dont deux sur des prises. Alcides Escobar a été retiré pour une première fois dans cette série comme premier frappeur des Royals dans un match. La confiance s'est installée d'emblée.

Un circuit de Chris Colabello en deuxième manche contre le partant des Royals Edinson Volquez a donné l'avance 1-0 aux Torontois.

Après avoir retiré les neuf premiers frappeurs à lui faire face, Estrada a accordé un premier coup sûr, un simple d'Escobar, en quatrième manche. Mais Ben Zobrist s'est commis dans un double retrait qui a éteint la menace.

La sixième manche rentable

Avec cette courte avance de 1-0, les Jays ont marqué quatre points en sixième. Volquez a d'abord donné un but sur balles à Ben Revere. Il a ensuite atteint Josh Donaldson. Deux hommes sur les sentiers, sans pour autant que les Jays aient mis la balle en jeu. Bautista s'est alors présenté au marbre. La tension montait au Centre Rogers, Bautista multipliant les fausses balles. Volquez a continué à défier Bautista avec sa balle rapide qui dépassait les 95 mph. Il a donné un but sur balles à Bautista, qui a su être patient. Il y avait alors trois hommes sur les buts.

Edwin Encarnacion et sa puissance se sont amenés. Il n'avait aucun coup sûr en deux jusque-là. Un autre but sur balles et les Jays doublaient leur mise à 2-0. C'en était fait de Volquez qui a accordé trois coups sûrs en cinq manches, mais a distribué quatre buts sur balles. Kelvin Herrera l'a remplacé. Il a accordé un double à Troy Tulowitzki qui vidait les coussins, et c'était 5-0 Jays.

Après deux retraits en septième manche, des doubles consécutifs de Donaldson et Bautista ont porté le score à 6-0.

L'ovation

En huitième, les Royals ont inscrit leur premier point sur un circuit en solo de Salvador Perez. Après le simple d'Alex Gordon, le gérant John Gibbons a mis un terme à la journée de travail d'Estrada. Il méritait amplement l'ovation que les amateurs lui ont réservée. Le droitier a limité les Royals à trois coups sûrs en sept manches et deux tiers. Il a de plus retiré cinq frappeurs sur des prises, et n'a pas donné de but sur balles.

Aaron Sanchez est venu mettre fin à la huitième manche, et Roberto Osuna n'a rien donné en neuvième. Entre-temps, en fin de huitième, Kevin Pillar a produit le dernier point de la rencontre avec un double. Marque finale : 7-1 Toronto.

Soulignons que le receveur québécois Russell Martin n'a pas joué. Il a cédé sa place à Dioner Navarro.

Les Jays feront de nouveau face à l'élimination au sixième match de la série vendredi, à Kansas City, à 20 h 07 (HAE). David Price sera au monticule pour les Jays. Il affrontera Yordano Ventura.

Plus d'articles

Commentaires