Retour

Les Britanno-Colombiennes ne peuvent plus être obligées à porter des talons au travail

Le gouvernement de la Colombie-Britannique a honoré, vendredi, sa promesse de faire interdire le port obligatoire de talons hauts sur le lieu de travail.

La première ministre Christy Clark et la ministre du Travail Shirley Bond ont estimé dans un communiqué de presse conjoint que forcer les femmes à porter des talons hauts représentait un « problème de santé et de sécurité au travail ».

« Avec le port prolongé de talons hauts au travail, il y a un risque de blessure physique en glissant ou tombant, ainsi que des dommages au niveau du pied, de la jambe et du dos », lit-on également.

Les amendements à la Loi provinciale sur les accidents du travail s'assureront que « les chaussures à porter sur les lieux de travail permettent à l’employé de réaliser ses tâches de façon sécuritaire et que l’employeur ne puisse pas imposer de porter des chaussures allant à l’encontre de ces normes », précise le communiqué.

Shirley Bond ajoute, par ailleurs, que l’idée provient à l’origine d’Andrew Weaver, député du Parti vert, avant d’avoir été publiquement soutenue par Christy Clark le mois dernier.

WorkSafeBC doit désormais se pencher sur la rédaction de directives précises issues des amendements. Celles-ci devraient être prêtes à la fin du mois.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine