Retour

Les Canadiens s'informent moins qu'avant et plus sur Internet

Un rapport de Statistique Canada montre que les Canadiens ont changé en profondeur leur façon de s'informer en 10 ans.

De 2003 à 2013, le pourcentage de Canadiens lisant les nouvelles chaque jour est passé de 68 à 60 %. La proportion de ceux lisant les nouvelles de temps en temps a stagné, et celle des Canadiens lisant les nouvelles rarement a doublé. En outre, deux fois plus de Canadiens disent ne suivre les nouvelles que « rarement ou jamais » (13 % en 2013, par rapport à 7 % en 2003).

Forte croissance d'Internet

En une décennie, Internet est devenu deux fois plus utilisé comme principale source d'information chez les gens s'informant au moins plusieurs fois par mois, dans une proportion passant de 30 % à 59 %. Parallèlement, les journaux imprimés ont pris un coup dur : une perte de près de 18 points.

Ce sont les jeunes qui utilisent le plus Internet. En 2013, 77 % des 15 à 34 ans ont lu l'actualité en ligne, comparativement à 36 % des 55 ans et plus. Les Canadiens plus âgés utilisent plus les journaux, les revues, et la télévision.

Les aînés, plus grands consommateurs de nouvelles

Les Canadiens ayant plus de 55 ans sont plus nombreux à suivre l'actualité quotidiennement, dans une proportion de 81 %.

Seuls 37 % des jeunes âgés de 15 à 34 ans ont la même habitude. La proportion de jeunes qui ne suivent que « rarement ou jamais » les nouvelles a pratiquement doublé durant la période, passant de 11 % en 2003 à 21 % en 2013. En comparaison, chez les aînés, cette proportion est passée de 4 % à 6 %.

Même les diplômés universitaires âgés de 25 et 54 ans suivent moins les nouvelles que leurs aînés de 55 ans et plus ayant moins qu'un diplôme secondaire.

Faible confiance des Canadiens envers leurs médias

Dans le cadre de cette enquête, il a aussi été demandé aux répondants d'évaluer leur confiance envers les médias canadiens ainsi qu'envers d'autres institutions. Moins de la moitié, soit 40 %, ont répondu qu'ils avaient confiance aux médias canadiens.

Les Canadiens font plus confiance au service de police (76 %), aux marchands locaux et aux marchands d'affaires (63 %) et au système scolaire (61 %).

Plus d'articles

Vidéo du jour


Recettes de Noël - Ragoût de boulettes de dinde et épinards