Retour

Les coûts des soins pour aînés risquent de doubler d'ici 2026

Le nombre d'aînés canadiens nécessitant des soins continus va augmenter de 71 % d'ici 2026, ce qui signifie une explosion des coûts, selon un rapport du Conference Board du Canada.

Si le niveau actuel des soins est maintenu, le rapport prévoit que la facture, qui était de 28,3 milliards de dollars en 2011, passera à 62,3 milliards en 2026 puis à 177,3 milliards en 2046.

Les provinces, qui défrayent actuellement 66 % des coûts de soins à domicile ou en établissement, doivent s'attendre à des efforts considérables dans le secteur de la santé.

Actuellement, la proportion des aînés ayant besoin de soutien est d'environ 29 %, soit 1,4 million de personnes, principalement âgées de 85 ans ou plus.

Avec le vieillissement de la génération des baby-boomers, la catégorie d'aînés ayant besoin de soins comptera 2,4 millions de personnes en 2026 et 3,3 millions en 2046, d'après les projections du rapport.

Outre l'exigence financière, le Conference Board entrevoit une grande pression sur les aidants naturels en plus d'une demande accrue en main-d'œuvre dans le réseau de la santé. Le nombre de professionnels qui prodiguent des soins aux personnes âgées devrait doubler pour atteindre 11,6 millions d'employés d'ici 2026.

L'étude conclut qu'il sera presque impossible de maintenir le niveau actuel de soins dispensés aux aînés. Il sera donc nécessaire de trouver des « approches plus efficaces et durables pour la gestion des besoins en soins continus des personnes âgées ».

Le Conference Board recommande aux décideurs d'engager des réflexions sur les défis à venir et d'innover dans la manière de prodiguer les soins à la communauté.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un enfant impressionne à la batterie dans le métro de New York





Rabais de la semaine