Retour

Les Cubs de Chicago remportent leur première Série mondiale en 108 ans

Pour la première fois en 108 ans, les Cubs de Chicago ont remporté la Série mondiale. Pour ce faire, ils ont vaincu les Indians 8-7 en 10 manches, à Cleveland, dans le septième match mercredi soir.

Avec un score de 6-6 et un retrait en 10e manche, Ben Zobrist, choisi le joueur le plus utile de la Série mondiale, a produit le septième point des Cubs avec un double contre Bryan Shaw. Le frappeur suivant Miguel Montero a ajouté un point grâce à un simple. 

À leur tour au bâton, les Indians sont parvenus à chasser le releveur Carl Edwards fils, avec un septième point.

Mais Mike Montgomery a mis un terme à cette tentative des Indians et à l'hallucinante disette des Cubs en forçant Michael Martinez à frapper un roulant au troisième but.

Les Cubs deviennent la première équipe depuis les Pirates de Pittsburgh, en 1979, à combler un retard de 1-3 en Série mondiale et à la remporter. Ils deviennent aussi la première équipe depuis les Giants de San Francisco, en 2014, à gagner le septième match de la Série mondiale à l'étranger.

De leur côté, les Indians n'ont toujours pas triomphé depuis 1948.

Les Cubs ne traînent pas

Les Cubs n'ont pas mis de temps à écrire une première page d'histoire dans la rencontre. Dexter Fowler est devenu le premier joueur à frapper un circuit comme premier frappeur d'un septième match de la Série mondiale.

Les Indians ont créé l'égalité en troisième sur le simple de Carlos Santana.

Les Cubs ont ensuite ouvert les valves en quatrième. Kris Bryant a cogné un simple contre le partant Corey Kluber. Et, deux frappeurs plus tard, il a atteint le troisième but. Addison Russell l'a envoyé au marbre grâce à un sacrifice. Posté au deuxième coussin, Ben Zobrist a contourné le troisième quand Willson Contreras a réussi un double sur une balle frappée solidement au champ centre.

En cinquième manche, la troupe de Joe Maddon a ajouté à son avance en y allant d'une autre poussée de deux points. Javier Baez a étiré les bras au champ centre droit pour un circuit contre Kluber qui a tout de suite été remplacé par Andrew Miller. C'est contre Miller que Bryant est parti du premier but pour venir marquer à la suite d'un double d'Anthony Rizzo pour porter la marque à 5-1.

Les Indians n'ont toutefois pas baissé les bras. Dès la demi-manche suivante, alors que Jon Lester est venu remplacer le partant Kyle Hendricks, les hommes de Terry Francona ont réduit l'avance à 5-3. Deux coureurs se trouvaient sur les sentiers lorsque Lester a effectué un mauvais lancer qui leur a permis de venir croiser le marbre.

C'était toutefois mal connaître l'équipe qui a terminé la saison avec la meilleure fiche des majeures. Dans le match depuis à peine une manche, David Ross a frappé un circuit contre Andrew Miller pour permettre aux Cubs de prendre l'avance 6-3.

Mais, contre toute attente, les Indians ont redressé la barre en huitième manche. Après deux retraits, Lester a accordé un simple à Jose Ramirez. Le gérant Joe Maddon n'a pas hésité à envoyer Aroldis Chapman en relève à Lester. Mais le gaucher aux balles de feu a été victime d'un double d'un point à Brandon Guyer et d'un circuit de deux points à Rajai Davis qui provoquait l'égalité.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Qu'est-ce qui se passe quand tu fais une détox de cellulaire?