Le bal des arrivées en prévision du G7 est commencé à Bagotville. D'ici vendredi, les avions transportant les dirigeants se succéderont.

Un texte de Vicky Boutin et Roxanne Simard

Des dirigeants de l’Union européenne sont les premiers à être arrivés à Saguenay en début d’après-midi jeudi. Le président du Conseil européen Donald tusk, et le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker étaient du voyage.

La délégation du Royaume-Uni doit quant à elle faire son arrivée à l’heure du souper, suivie des délégations du Japon et de l’Italie en soirée.

Le président américain Donald Trump et la chancelière allemande Angela Merkel sont quant à eux attendus vendredi matin.

Les équipes seront par la suite transportées au Manoir Richelieu, à La Malbaie, à bord d’hélicoptères des Forces armées canadiennes. Vendredi, le président Donald Trump sera quant à lui amené de Bagotville au site du G7 via l’hélicoptère présidentiel, Marine One.

Radio-Canada est sur le tarmac de l'aéroport afin de diffuser en direct l'arrivée des dirigeants.

De son côté, le président français Emmanuel Macron est arrivé mercredi à Ottawa, où il a rencontré Justin Trudeau. Il devrait aussi passer par Montréal mercredi pour un tête-à-tête avec le premier ministre du Québec Philippe Couillard.

Entraves à la circulation

Rappelons qu'un périmètre de sécurité a été établi aux abords de l'aéroport et de la base militaire de Bagotville, et ce, jusqu'au 10 juin. Il est d'ailleurs interdit de circuler sur le chemin des Aviateurs à La Baie, face à la base militaire.

Justin Trudeau dans Chicoutimi-Le Fjord

Pour sa part, le premier ministre du Canada, Justin Trudeau, s’arrêtera plus longuement à Saguenay. Il viendra brièvement faire campagne aux côtés de la candidate libérale à l’élection partielle dans Chicoutimi-Le Fjord, Lina Boivin.

Justin Trudeau, sa conjointe Sophie Grégoire et la candidate participeront à un point de presse à 13 h 30 à l’Auberge des 21, dans l’arrondissement de La Baie.

Plus d'articles