Retour

Les dirigeants nord-américains veulent 50 % d'électricité verte d'ici 2025

Les dirigeants du Canada, des États-Unis et du Mexique vont s'engager mercredi pour élever à 50 % leur production d'électricité issue de ressources renouvelables ou nucléaires.

Le bureau du premier ministre canadien, Justin Trudeau, a confirmé la nouvelle alors que ce dernier rencontre à Ottawa les présidents américain et mexicain, Barack Obama et Enrique Peña Nieto.

Le Canada dépasse déjà cet objectif, puisque 59,3 % de son électricité est de source hydraulique et que 5,2 % provient d'autres sources renouvelables, comme l'éolien. Quant au nucléaire, il compte pour 16 % de son bilan électrique.

Cette annonce pourrait toutefois représenter une occasion d'exporter l'électricité canadienne. Aux États-Unis, seulement 13 % de l'électricité est issue d'énergie renouvelable et 19 % du nucléaire. Au Mexique, seulement le quart de l'électricité n'est pas produite par de l'énergie fossile.

Entente sur les émissions de méthane

Le président mexicain annoncera aussi demain qu'il se joint aux efforts du Canada et des États-Unis pour réduire les émissions de méthane, un gaz à effet de serre 25 fois plus puissant que le gaz carbonique.

Lors de leur rencontre en mars à Washington, Justin Trudeau et Barack Obama se sont fixé comme objectif de réduire de 40 à 45 % les émissions de méthane par rapport au niveau enregistré en 2012, d'ici 2025.

Le cinquième des émissions mondiales de méthane proviennent de l'Amérique du Nord.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un enfant impressionne à la batterie dans le métro de New York





Rabais de la semaine