Retour

Les discussions piétinent sur les points litigieux de l’ALENA

Les représentants du Canada, des États-Unis et du Mexique, réunis à Ottawa, peinent à trouver des points d'accord sur les enjeux les plus délicats dans les négociations en cours sur la modernisation de l'Accord de libre-échange nord-américain (ALENA).

La troisième session de discussions, qui s'achève mercredi, laisse croire que les parties semblent s'éloigner plus que jamais d'une entente avant la fin de l'année.

Le négociateur en chef du Canada a en effet déclaré qu’il ne s’attend pas à des percées majeures lors de ces échanges, alors que la ministre des Affaires étrangères, Chrystia Freeland, doit s’entretenir mercredi toute la journée avec le représentant américain du Commerce, Robert Lighthizer, et le ministre mexicain de l’Économie, Ildefonso Guajardo. Elle recevra mardi soir ses invités lors d’un souper à Ottawa.

À l’ouverture des discussions, lundi, la ministre Freeland assurait que des progrès importants avaient été faits en ce qui a trait à des points moins litigieux de l’accord, tels que des processus d’harmonisation et des formulaires électroniques.

Les enjeux majeurs de la renégociation de cette entente économique entre les trois pays, entrée en vigueur il y a presque 25 ans, seraient toutefois reportés à une rencontre ultérieure. Au moins sept sessions de négociation sont prévues pour le moment.

Les enjeux les plus délicats incluent le mécanisme de règlement des différends entre investisseurs et États, le sort de la gestion de l'offre dans le secteur laitier et avicole au Canada, et la demande américaine d'une plus grande composante des États-Unis dans les automobiles construites en Amérique du Nord.

L’ambassadeur canadien aux États-Unis, David MacNaughton, a laissé entendre à CBC que les discussions se déroulaient « pas mal comme ce que à quoi nous nous attendions », mais que les échanges avaient été, à l’occasion, un peu corsés.

Plusieurs sources ont indiqué à CBC que les États-Unis ne se pressaient pas pour présenter des requêtes spécifiques quant aux modifications qu’ils aimeraient négocier dans la nouvelle mouture de l’ALENA.

Trudeau au Mexique et aux États-Unis

Par ailleurs, CBC a appris que le premier ministre Justin Trudeau fera un voyage au Mexique et aux États-Unis le mois prochain.

M. Trudeau rencontrera le président mexicain Enrique Peña Nieto, mais les sources de CBC n’ont pas pu indiquer, pour le moment, s’il se rendra à la Maison-Blanche et s’il rencontrera le président Donald Trump.

Justin Trudeau a fait plusieurs visites aux États-Unis cette année, sans nécessairement rencontrer le président.

La renégociation de l’ALENA ne serait pas le seul objectif du voyage de M. Trudeau, indique une source gouvernementale à CBC.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine