Retour

Les dons de sang grimpent de 50 % après la tragédie des Broncos

Pendant que 12 blessés de la tragédie des Broncos de Humboldt sont toujours en train de se remettre de leurs blessures, la Société canadienne du sang affirme que les dons de sang ont augmenté de 50 %, dans la province, après la tragédie routière, survenue vendredi dernier.

Depuis samedi matin, les Saskatchewanais n'ont cessé de faire la file dans les cliniques de dons de sang de Saskatoon, dans le but de pouvoir aider les victimes du tragique accident.

Un élan de solidarité

Selon Mike Fisher, de la Société canadienne du sang, il y a eu 50 % de plus de donneurs qu’à l'habitude, le lendemain de l’accident des Broncos.

Eryn Murray, de Saskatoon, a donné du sang pour la première fois. Celle qui y voyait une chance de sauver une vie dit l’avoir fait par élan de solidarité envers les joueurs.

Ce sentiment du devoir est partagé par Kate Johnson, également de Saskatoon qui voulait également changer les choses dans de telles circonstances.

Une mobilisation sans précédent

La mobilisation des Saskatchewanais est telle qu’aucun rendez-vous n’est disponible ni cette semaine ni durant la suivante pour donner du sang à Saskatoon.

La situation est similaire à Regina et dans les cliniques mobiles de la province.

L’importance des réserves de sang

M. Fisher a rappelé qu'il est important d'en donner au moment d'une tragédie, mais qu’il est encore plus important de le faire tout au long de l’année pour que les hôpitaux puissent avoir des réserves de sang lorsque le pire se produit.

« Heureusement, les réserves de sang [au moment de l'accident] dans la province étaient relativement bonnes », a-t-il dit.

Avec les informations de Pascale Bouchard-Dubé

Plus d'articles