La course payante d'une verge de Jordan Lynch avec 3:17 au cadran a permis aux Eskimos d'Edmonton de l'emporter 26-20 sur le Rouge et Noir d'Ottawa. Ils mettaient ainsi la main sur la 103e coupe Grey dimanche.

Lynch a inscrit le touché sur une situation de troisième essai et une verge pour couronner une séquence de 5 jeux et 78 verges. La passe de trois verges du quart Mike Reilly en direction d'Akeem Shavers sur la transformation de deux points a effacé un retard de 18-20.

Sur la séquence, l'entraîneur-chef Chris Jones a demandé de revoir une décision de passe incomplète sur laquelle il y avait eu de l'obstruction de Brandon Sermons du Rouge et Noir. Cette décision a permis aux Eskimos de reprendre le ballon à la ligne de 10 verges du Rouge et Noir.

Ça a été une fin de match passionnante pour la salle comble de 36 634 spectateurs, l'avant-dernière moins bonne foule pour un match de la Coupe Grey depuis celle de 1975. C'était la quatrième fois que le match de championnat de la LCF était disputé au Manitoba, la première en neuf ans.

Les Eskimos ont gagné leur premier titre en 10 ans et leur 14e en 25 participations. Seuls les Argonauts de Toronto (16) en totalisent plus.

Mike Reilly a été nommé joueur le plus utile du match.

Les Eskimos ont terminé la saison avec une 10e victoire de suite, toutes survenues après que Reilly eut effectué un retour au jeu comme partant de l'équipe. Il a subi une blessure au genou lors du match d'ouverture de la saison, une défaite contre les Argonauts.

Le receveur Shamawd Chambers a mis la main sur le titre du joueur canadien le plus utile de la rencontre. Il a capté 2 passes et a amassé 49 verges au sol.

Le Rouge et Noir a connu une fin un peu plus amère. À sa première finale de la Coupe Grey depuis une défaite de 26-23 contre les Eskimos en 1981. Le dernier championnat de la LCF de la ville d'Ottawa est survenu en 1976 avec les défunts Rough Riders.

« On se sent vidés, on se sent un peu démunis. On y a tellement cru, on a passé tellement proche », a dit le centre-arrière Patrick Lavoie.

L'entraîneur-chef Rick Campbell cachait mal sa déception. « Ils ont fait les jeux que nous n'avons pas été capables de faire, a-t-il admis. Nous avons eu des occasions à la fin du match et nous n'avons pas été capables d'en profiter. »

L'affrontement a été plutôt défensif, surtout en deuxième demie. Les Eskimos ont eu le dessus sur le Rouge et Noir 9-4. Après avoir été mené 13-0 tôt au premier quart, Edmonton a dominé 26-7 au chapitre des points marqués.

Les joueurs des Eskimos ont empoché 16 000 $ pour la victoire, tandis que les perdants ont récolté 8000 $.

L'entraîneur des Eskimos Chris Jones a maintenu une fiche de 26-10 en saison à ses deux saisons à la barre des Eskimos. La question est maintenant de savoir s'il va demeurer avec l'équipe. Les Roughriders de la Saskatchewan vont demander la permission de discuter avec lui pour lui offrir les fonctions d'entraîneur et de directeur général.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine