Retour

Les étudiants profitent des 100 jours de Trudeau

Le premier ministre Justin Trudeau a marqué ses 100 jours au pouvoir, vendredi, en annonçant un nouvel investissement de 113 millions de dollars dans un programme qui aide les étudiants à se trouver un emploi durant l'été.

En visite au Club garçons et filles de Dovercourt, à Toronto, M. Trudeau a annoncé qu'il souhaite doubler les retombées du programme Emplois d'été Canada et créer 35 000 emplois d'été supplémentaires.

Cette somme s'ajoute à l'investissement de 106 millions qui a été fait l'année dernière par le gouvernement pour aider à créer plus de 34 000 emplois saisonniers. M. Trudeau a assuré que ce programme continuerait à recevoir ces sommes pour les trois prochains étés.

« Le programme d'Emplois d'été Canada est formidable [...] parce qu'il donne la possibilité aux jeunes de se mettre au service de la communauté », a-t-il soutenu.

M. Trudeau, qui souhaite positionner son gouvernement comme celui qui « se concentre le plus sur l'avenir de la jeunesse » a promis d'autres annonces qui vont cibler les jeunes au cours des prochains mois, sans toutefois donner plus de détails.

Par ailleurs, le gouvernement a décidé d'étendre la date limite d'inscription jusqu'au 11 mars pour les employeurs qui décident de participer au programme cette année.

Le programme fédéral subventionne les salaires d'emplois d'été versés à des jeunes âgés de 15 à 30 ans qui étaient étudiants à temps plein lors de la dernière année scolaire et qui ont l'intention de retourner à l'école dans ces mêmes conditions l'année suivante.

La subvention, basée sur le salaire minimum provincial, couvre 100 % des frais pour les employeurs du secteur à but non lucratif, et 50 % pour les employeurs du secteur public et pour les petites entreprises privées qui emploient un maximum de 50 personnes.

L'initiative vise à aider les étudiants à acquérir de l'expérience, tout en soutenant les petites entreprises et les organisations.

Emplois d'été Canada est compris dans la Stratégie emploi jeunesse du gouvernement fédéral.

Plus d'articles