Retour

Les feux de cuisson ciblés par la Semaine de la prévention des incendies

La 27e édition de la Semaine de la prévention des incendies, qui prend son envol dimanche, cible tout particulièrement les feux de cuisson.

De tels feux représentent en moyenne 1300 incendies chaque année. L'objectif de cette Semaine de prévention est donc de conscientiser les citoyens à leurs dangers potentiels afin de réduire le nombre d’incidents.

« Le tiers des incendies à la maison débutent lorsqu’on cuisine et sont causés la plupart de temps par la négligence », a fait savoir Jean-Guy Ranger, chef pompier au Service de sécurité incendie de Longueuil, en entrevue à RDI Matin Week-end.

Bob le chef, qui est porte-parole de l’événement, fait d’ailleurs partie de la tranche de population qui est plus précisément visée par cette opération de prévention.

S’il admet n’avoir jamais mis le feu en cuisinant à la maison, Bob le chef estime toutefois qu’il faut encourager les bons réflexes quant à la prévention et aux réactions à adopter lorsqu’un feu se déclare.

« Souvent, c’est vraiment de l’inattention. Si on a laissé un linge trop proche du rond, ça s’enflamme pendant qu’on n’est pas dans la cuisine, par exemple », explique-t-il.

« Si jamais le feu prend, il ne faut pas paniquer. Par exemple, si le feu prend dans un chaudron, on le couvre pour l’éteindre. Si on perd le contrôle, on quitte les lieux, on reste calme et on signale le 9-1-1 », conseille-t-il.

Bob le chef a par ailleurs réalisé différentes capsules d’information afin d’expliquer les bons comportements à adopter. On peut les trouver sur le site de la Semaine de prévention des incendies, qui doit se terminer le 14 octobre.

Avertisseurs de fumée et minuteurs

La chef de section du Service de sécurité incendie de Montréal, Louise Desrosiers, estime également qu’il faut modifier les comportements.

Elle presse les citoyens d'être plus vigilants et prudents. Les incendies liés aux feux de cuisson sont généralement imputables au fait que les personnes s'endorment, ou sont distraites par la télévision ou Internet, lorsqu'un plat est sur la cuisinière.

Mme Desrosiers recommande des minuteurs près des cuisinières et, surtout, des avertisseurs de fumée fonctionnels.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un homme sauve un faucon d'une attaque de serpent





Rabais de la semaine