Retour

« Les flammes léchaient ma voiture » – Michel Chamberland, sinistré de Fort McMurray

Comme tant d'autres résidents de Fort McMurray, Michel Chamberland a pris la poudre d'escampette au dernier moment mardi après-midi, alors que le feu déferlait littéralement sur son quartier de Beacon Hill. Les images qu'il a captées dans sa fuite sont saisissantes.

M. Chamberland a eu de la chance, en quelque sorte. Rentré chez lui après un quart de nuit, il dormait encore, mardi après-midi, lorsque la sonnerie du téléphone l'a réveillé : c'était un ami qui le prévenait que son quartier brûlait et qu'il devait évacuer les lieux au plus vite.

« Je n'étais clairement pas au courant! », a-t-il raconté jeudi matin à CBC. « Je ne savais pas si l'information que j'avais était exacte.... jusqu'à ce que je me lève, que je sorte et que je voie ce qui se passait. »

« Mon quartier était pratiquement vide, et je pouvais voir et entendre le crépitement des flammes derrière la maison de mes voisins. J'ai compris immédiatement que je devais partir », relate M. Chamberland.

Après avoir mis quelques vêtements dans un sac, pris son passeport et son portefeuille, il est monté dans son camion et a entrepris de quitter les lieux. Il n'a pas mis beaucoup de temps à réaliser que les rues étaient congestionnées et qu'il n'avançait qu'à pas de tortue.

À l'aide d'une caméra embarquée dans son véhicule, il a alors capté la scène apocalyptique qui se déroulait sous ses yeux : à sa gauche, un quartier encore intact, à sa droite, un feu intense qui dévore la forêt. Sous un ciel noir, les braises incandescentes tombent sur sa voiture.

« On pouvait sentir le vent s'engouffrer dans les flammes, et les flammes s'en venaient vers nous, léchant pratiquement la voiture, le toit de la voiture. On sentait la chaleur, les braises qui tombent », décrit-il quelques heures plus tard.

M. Chamberland a depuis trouvé refuge chez ses parents, à Edmonton. Il dit être « dévasté » et ressentir un grand « vide » dans la foulée de cette tragédie. « On ne s'attend jamais à ça », laisse-t-il tomber.

Selon les autorités albertaines, 70 % de son quartier de Beacon Hill a été détruit par les flammes.

Feu de forêt à Fort McMurray

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine