Retour

Les identités de plus de 100 victimes des attentats de Paris connues

Tandis que des milliers de personnes sont toujours sans nouvelles de leurs proches après les attentats de Paris, les identités des premières victimes commencent à être connues.

Le ministre des Affaires étrangères du Chili a confirmé que trois Chiliens ont été tués lors des attaques. Luis Felipe Zschoche Valle, 33 ans, habitait à Paris depuis huit ans avec sa femme. Il a été tué au Bataclan, de même que Patricia San Martin Nunez, 61 ans, et la fille de celle-ci, Elsa Veronique Delplace San Martin, 35 ans. Le ministre précise qu'elles sont la nièce et petite-nièce de l'ambassadeur chilien au Mexique, Ricardo Nunez.

De son côté, le ministre des Affaires étrangères de la Belgique a confirmé qu'au moins deux Belges ont été tués. Le ministre a ajouté que le nombre de Belges tués pourrait augmenter.

La mort de certaines autres victimes a été confirmée par leurs proches par communiqué ou par le biais des réseaux sociaux.

Valentin Ribet, 26 ans, un avocat avec la firme internationale Hogan Lovells, a été tué au Bataclan. Il détient une maîtrise en droit de la London School of Economics et a étudié à la Sorbonne. « Il était un avocat talentueux, très aimé par ses collègues », a fait savoir la firme.

Nohemi Gonzalez, 23 ans, était une étudiante en design de l'Université California State, aux États-Unis. Originaire d'El Monte, en Californie, elle étudiait au Collège de Design de Paris pour une session. Elle était en compagnie de 16 autres étudiants lorsqu'elle a été tuée dans un restaurant.

Selon la page Facebook de l'Union nationale des étudiants en architecture et paysage, Amine Ibnolmobarak était un architecte et enseignant à l'École nationale supérieure d'architecture Paris-Malaquais. Sa femme a reçu trois coups de feu. Elle est en état critique, selon la page Facebook de son cousin Akram Benmarek.

Djamila Houd, 41 ans, était résidente de Paris et originaire de Dreux, au sud-ouest de la capitale française. Selon le journal L'écho républicain, elle aurait été tuée sur la rue de Charrone. Selon sa page Facebook, elle a travaillé pour Isabelle Marant, une prestigieuse compagnie parisienne de prêt-à-porter.

Alberto Gonzalez Garrido, 29 ans, de Madrid, a été tué lors du concert au Bataclan. Selon la télévision d'État espagnole, il était un ingénieur qui habitait en France avec sa femme, également ingénieure. Sa femme a survécu à l'attaque.

Guillaume Decherf, 43 ans, était un journaliste qui couvrait la musique rock pour le magazine culturel Les Inrocks. Il avait récemment écrit au sujet du nouvel album du groupe Eagles of Death Metal, qui se produisait au Bataclan le soir du massacre. Il était le père de deux filles.

Thomas Ayad, 32 ans, originaire d'Amiens, en France, a aussi été tué lors du siège au Bataclan. Il était un producteur pour Mercury Music Group (Universal). Selon CNN, sa collègue Marie Mosser a aussi perdu la vie dans la salle de spectacle.

La soeur d'Aurélie De Peretti, 33 ans, a confié au New York Times, qu'elle a été tuée au Bataclan.

Mathieu Hoche, 38 ans, était un technicien pour la chaîne télévisée France24. Tué au Bataclan, lui aussi.

Nick Alexander, 36 ans, de Colchester en Angleterre, vendait des produits à l'effigie du groupe Eagles of Death Metal lorsqu'il a été tué au Bataclan. « Nick est mort en faisant le travail qu'il aimait et nous somme réconfortés de voir à quel point il était aimé par ses amis à travers le monde », a écrit sa famille dans un communiqué.

Selon CNN, Lola Salines travaillait pour La Boucherie de Paris et son père a confirmé qu'elle a été tuée au Bataclan.

Cedric Mauduit, 41 ans et directeur de la Modernisation du Département du Calvados, en Normandie, a été tué au Bataclan alors qu'il assistait au concert avec des amis, selon un communiqué du Département.

Le frère d'Élodie Breuil, 23 ans, a confirmé au magazine Time qu'elle a été tuée au Bataclan. Elle étudiait à l'École de Conde.

La télévision d'État portuguaise a de son côté confirmé que Manuel Colaco Dias, 63 ans, a péri alors qu'il se trouvait à l'extérieur du Stade de France.

Des victimes comme celles-là, il y a en a eu 129, vendredi soir à Paris. Ce chiffre pourrait continuer de grimper. Les attentats ont fait plus de 300 blessés. 

Jusqu'ici, 103 corps ont été identifiés, a indiqué dimanche matin le premier ministre français Manuel Valls.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine