Radio-Canada et CBC diffuseront les Jeux olympiques d'hiver de Pékin en 2022 et ceux d'été en 2024, dans une ville qui reste à déterminer.

C'est le Comité international olympique (CIO) qui l'a annoncé mercredi. Ce sont donc les cinq prochains Jeux olympiques que Radio-Canada/CBC présentera, dont ceux de Rio 2016, de Pyeongchang 2018 et de Tokyo 2020.

Radio-Canada/CBC sera aussi un partenaire de la nouvelle chaîne olympique numérique mondiale du CIO à partir de 2016. Le radiodiffuseur public fournira du contenu sportif canadien à cette chaîne, qui mettra l'accent sur le mouvement olympique entre les Jeux.

« La couverture inégalée de Radio-Canada/CBC, grâce notamment à une panoplie de produits numériques, a contribué à changer la façon dont les Canadiens vivent les Jeux », a expliqué Hubert T. Lacroix, président-directeur général de Radio-Canada/CBC.

« Cette entente témoigne de la qualité exceptionnelle de notre couverture des Jeux olympiques d'hiver de Sotchi 2014, les Jeux les plus regardés de l'histoire », a-t-il ajouté.

Bonne nouvelle pour les athlètes

Radio-Canada/CBC couvrira aussi les sports olympiques et l'actualité des athlètes entre les Jeux.

« Radio-Canada/CBC est un fervent défenseur du sport au Canada, a confié le président du CIO, Thomas Bach. Nous avons prolongé notre partenariat actuel jusqu'en 2024, Radio-Canada/CBC s'engageant à poursuivre sa diffusion des Jeux olympiques et à couvrir les sports olympiques 365 jours par an.

« Nous avons également pris l'engagement, de part et d'autre, de collaborer au nouveau projet de chaîne olympique. À noter que plus de 90 % des revenus générés par le CIO grâce à tous ses accords commerciaux sont redistribués au niveau mondial pour soutenir le sport à tous les niveaux. »

Détentrice de trois médailles olympiques, la patineuse de vitesse sur courte piste Marianne St-Gelais s'est réjouie de cette nouvelle.

« On est vraiment contents. C'est vraiment réconfortant quand on sort d'un événement comme les Jeux olympiques de voir un visage qu'on connaît, de voir des gens qui ont vraiment un intérêt pour nous, ça rend les choses plus faciles qu'on ait eu une mauvaise performance ou une bonne performance, a . Ça fait juste nous remettre le sourire et on sait que ces gens-à ont à cœur ce qu'on fait. C'est juste plus réconfortant et plus facile. »

En tant que radiodiffuseur principal, Radio-Canada/CBC travaillera encore une fois avec Bell Média (RDS/TSN), partenaire principal des Jeux olympiques, ainsi qu'avec Rogers Media.

« TSN et RDS ont comme mission d'offrir aux Canadiens les moments sportifs les plus importants du monde. C'est pourquoi nous sommes ravis de nous associer à Radio-Canada/CBC pour présenter la prochaine génération de héros olympiques canadiens », a expliqué Mary Ann Turcke, présidente de Bell Média.

Plus d'articles

Commentaires