Retour

Les joueurs de la LNH au Canada veulent un allègement fiscal

Les joueurs de la Ligue nationale de hockey au Canada profitent de l'arrivée d'un nouveau gouvernement à Ottawa pour demander encore une fois un allègement fiscal. Radio-Canada a appris que l'Association des joueurs de la Ligue nationale de hockey (AJLNH) a lancé une offensive à ce sujet.

Un texte de Louis Blouin

L'enjeu concerne le généreux fonds de pension des joueurs de la LNH enregistré aux États-Unis. La formule d'imposition est plus exigeante pour les joueurs basés au Canada. Ils sont désavantagés par rapport à leurs collègues des équipes américaines. Au final, un joueur d'une équipe canadienne aura « beaucoup moins de capital pour sa retraite », résume le professeur en fiscalité à l'Université du Québec en Outaouais (UQO) Guy Goulet. L'AJLNH aimerait que les règles fiscales soient assouplies pour bonifier le régime de retraite.

Lobby à Ottawa 

Sur la ligne d'attaque, l'AJLNH a retenu les services d'une firme de lobby pour faire avancer le dossier à Ottawa. Si les efforts n'ont rien donné auprès du gouvernement précédent, l'Association tente sa chance auprès du nouveau ministre des Finances. « L'Association s'est entretenue avec des attachés politiques du ministre Morneau au mois de janvier », confirme un porte-parole de son cabinet.

Les libéraux de glace 

Pour les joueurs canadiens, il y a encore loin de la coupe aux lèvres. Un allègement fiscal pour de riches athlètes professionnels serait étonnant venant d'un gouvernement qui bonifie son aide à la classe moyenne. Par écrit, un porte-parole du ministre des Finances n'a pas pris position clairement sur la demande de l'Association. Cependant, Daniel Lauzon rappelle que le gouvernement vient d'augmenter les impôts des mieux nantis et « met davantage d'argent dans les poches de ceux qui en ont le plus besoin ».

Le professeur en fiscalité Guy Goulet pense qu'une exception pour les joueurs de hockey serait difficile à défendre auprès des autres contribuables canadiens. L'ancien joueur de la LNH Enrico Ciccone est du même avis.

Il tient toutefois à rappeler que le fonds de pension est un filet de sécurité pour certains joueurs. Les carrières sont parfois courtes et imprévisibles et peuvent se terminer « du jour au lendemain ».

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine