Retour

Les Knights de London remportent la Coupe Memorial en prolongation 

Ça a été grand match, rempli de rapidité, d'intensité et de créativité. Une anthologie d'une finale de la Coupe Memorial. Mais il fallait trancher.

Matthew Tkachuk a marqué à 7:49 de la prolongation pour donner une précieuse victoire de 3-2 aux Knights de London sur les Huskies de Rouyn-Noranda. 

Tkachuk a inscrit son deuxième de la rencontre grâce à un tir aussi puissant que précis du cercle gauche et a rapidement été rejoint par ses coéquipiers en extase. Christian Dvorak avait créé l'égalité 2-2 en fin de troisième pour forcer la tenue d'une prolongation.

Le but gagnant de Tkachuk a permis aux Knights de signer une 17e victoire de suite, en comptant les séries éliminatoires de la Ligue de l'Ontario.

Il s'agit d'un premier titre pour les Knights en 11 ans. Ils avaient alors battu l'Océanic de Rimouski en grande finale.

La troupe de Dale Hunter participait au tournoi pour la quatrième fois en cinq ans. Elle s'était notamment inclinée en prolongation en 2012 lors de la finale face aux Cataractes de Shawinigan.

Francis Perron et Julien Nantel ont été les marqueurs des Huskies, qui ont pris l'avance 2-1 dans la rencontre en milieu de troisième période.

Chase Marchand a été brillant devant sa cage tout au long de la rencontre et a repoussé 30 des 33 tirs dirigés vers lui.

Son vis-à-vis, Tyler Parsons, n'a pas laissé sa place en réalisant de nombreux arrêts importants et n'a cédé que deux fois sur 31 lancers.

Marchand s'est notamment signalé en première période avec 10 arrêts. Il a d'ailleurs frustré Mitchell Marner lors d'une descente à deux contre un avec Christian Dvorak et a muselé les Knights pendant une pénalité mineure à Gabriel Fontaine.

Tkachuk a finalement été le premier à déjouer le portier des Huskies en faisant habilement dévier le tir de la pointe de Marner.

Les Huskies n'ont cependant pas mis de temps à répliquer. Perron a accepté la remise de Timo Meier devant le filet 15 secondes plus tard pour faire 1-1 avec son deuxième du tournoi.

Les Huskies ont ensuite cogné à la porte à quelques occasions. Il se sont butés parfois à un Parsons en grande forme et parfois à ses poteaux. Marchand a pour sa part continué de briller devant sa cage pour garder les siens dans le match.

Nantel a dénoué l'impasse à 9:13 du dernier engagement après un bel échange avec Alexandre Fortin pour donner l'avance aux siens. Les Huskies ont ensuite dû écouler deux autres désavantages numériques consécutifs pour conserver leur mince avance.

Dvorak a cependant trompé la vigilance de Marchand alors qu'on s'affairait à polir la coupe en coulisse. Il a accepté la passe d'Aaron Berisha de derrière la filet pour battre le gardien par-dessus la mitaine et créer l'égalité 2-2 avec 4:11 à écouler. 

Marner a bien failli donner la victoire aux siens avec moins d'une minute à faire, mais son tir de l'enclave a frappé la barre transversale de plein fouet.

Les deux équipes se sont échangé des chances en début de prolongation, mais les deux gardiens ont monté la garde jusqu'à ce que Tkachuk scelle l'issue de la rencontre.

Un match plus difficile que prévu

Les joueurs des Knights savaient que ce match serait le plus difficile à disputer de la semaine. Ils s'attendaient à une forte opposition des Huskies et c'est ce qu'ils ont eu.

En plus d'avoir été choisi meilleur joueur junior au pays, samedi, le jeune espoir des Maple Leafs de Toronto a également remporté le titre de joueur par excellence du tournoi. Il a récolté 14 points, soit 2 de moins que le record (16) qui appartient à Jeff Larmer et Guy Rouleau.

Des champions jusqu'à la fin de leurs jours

L'entraîneur-chef des Huskies a demandé à ses joueurs cette semaine de s'améliorer de match en match. S'il est déçu du résultat, il est très fier de l'effort déployé par ses joueurs.

Selon celui qui a été désigné entraîneur-chef de l'année au Canada, les Huskies doivent se souvenir qu'ils ont remporté la Coupe du Président. Ils sont donc des champions et le seront jusqu'à la fin de leurs jours.

Une ligne bleue décimée

Les Huskies ont réussi à museler l'avantage numérique des Knights. Les hommes de Dale Hunter n'ont pas marqué en cinq avantages numériques.

Déjà privé de Bruno-Carl Denis (haut du corps) et de Mathieu Boucher (commotion cérébrale), Rouyn-Noranda a terminé la rencontre sans Philippe Myers.

Le joueur qui tentera sa chance avec les Flyers de Philadelphie l'an prochain s'est blessé à un genou en deuxième période et n'a pu revenir au jeu par la suite.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine