Les Maple Leafs de Toronto ont défait les Penguins de Pittsburgh 5-3, samedi soir, dans la Ville-Reine, ils se qualifient ainsi pour les séries éliminatoires de la LNH.

Un texte de Marie-Hélène Ratel

La lutte s’est avérée chaude lorsque les Penguins ont creusé l'écart au troisième vingt grâce à un but de Jake Guentzel, qui faisait 3-2.

Les Leafs ont répliqué lors des cinq dernières minutes de jeu. Kasperi Kapanen a créé l’égalité en marquant le premier but de sa carrière dans la LNH contre l'équipe qui l'avait repêché. À trois minutes de la fin, les Leafs ont pris l’avance, 4-3, grâce à un filet de Connor Brown.

« C’est une soirée dont je vais me rappeler longtemps ! », s’est exclamé Brown à la fin du match.

La recrue Auston Matthews a finalement compté le dernier but, quatre secondes avant la fin du match dans un filet désert, permettant à l’équipe torontoise de l’emporter 5-3. Il s’agit de son 40e filet cette saison.

Matthews souligne que de se tailler une place dans les séries éliminatoires représente énormément, tant pour lui que pour l’équipe : « C’était l’objectif depuis le début de l’année. » Il a par ailleurs salué les efforts soutenus de ses coéquipiers pour les mener à la victoire.

L’entraîneur des Leafs, Mike Babcock, s'est dit très fier de sa jeune équipe. De nombreuses recrues ont joint les rangs cette saison-ci.

« Je suis très excité pour les joueurs, ils ont travaillé très fort. Au début de l’année je leur ai dit que si nous nous qualifions pour les séries, ce serait lors de la dernière partie de la saison régulière. Pour être honnête, je ne me doutais pas qu’ils seraient aussi bons. »

Il ajoute qu'il s'agit d'une grande victoire pour l'équipe, mais aussi pour la ville et les partisans.

Une partie serrée dès le début

C'est l'ancien des Maple Leafs Phil Kessel qui avait d'abord donné l'avance au Penguins en première période.

Son ex-coéquipier James van Riemsdyk a cependant créé l'égalité seulement 29 secondes plus tard en déjouant le gardien Marc-André Fleury.

Au deuxième tiers, les deux équipes avaient ensuite échangé des buts en avantage numérique : Tyler Bozak pour Toronto et nul autre que Sidney Crosby pour Pittsburgh.

Le prolifique attaquant des Penguins réussissait ainsi à faire vibrer les cordages pour la 44e fois de la saison, un sommet dans la LNH.

La victoire a toutefois coûté cher à l'équipe ontarienne qui a perdu les services de son gardien numéro un Frederik Andersen au cours de la rencontre, après que l'attaquant des Penguins Tom Sestito soit entré en contact avec lui.

Sur la séquence Andersen a été atteint à la tête. Il n'est pas revenu au jeu par la suite.

Le gardien Curtis McElhinney a pris la relève dès le début de la deuxième période.

Quatre ans d’attente

Les Leafs n’ont pas participé aux séries depuis 2013, lorsque l’équipe avait perdu au premier tour contre les Bruins de Boston.

L’adversaire doit encore être déterminé. Tout dépendra du match de dimanche contre les Blue Jackets de Columbus.

Advenant une victoire de Toronto, les Leafs se mesureront aux Sénateurs d’Ottawa. Dans le cas contraire, ils devront affronter en première ronde les champions de l'Association de l'Est, les Capitals de Washington.

Les Bruins de Boston qui ont justement perdu contre les Capitals plus tôt aujourd'hui attendent eux aussi le résultat de cette rencontre qui déterminera leur sort au premier tour.

L'entraîneur Mike Babcock envisage déjà une victoire contre les Blue Jackets : « Nous devons gagner la partie, jouer du mieux que nous pouvons. »

Plus d'articles

Commentaires