La proportion de Canadiens disant suivre les nouvelles chaque jour a diminué de 8 % en dix ans, selon les plus récentes données publiées lundi par Statistique Canada.

L'organisme fédéral indique qu'en 2003, 68 % des Canadiens suivaient les nouvelles ou l'actualité quotidiennement. En 2013, ils n'étaient plus que 60 %.

C'est dans l'Ouest canadien qu'on suivait le moins les nouvelles chaque jour en 2013. La proportion était de 53 % en Alberta, 55 % au Manitoba, 56 % en Saskatchewan et 58 % en Colombie-Britannique.

En comparaison, la proportion la plus élevée était de 72 %, au Québec.

La télé s'impose, mais moins

Les répondants de l'Ouest canadien étaient aussi ceux qui se servaient le moins de la télévision pour suivre l'actualité. Seuls 69 % des Albertains et 70 % des Britanno-Colombiens le faisaient en 2013, contre 82 % des Québécois.

Sur le plan national, la télévision conserve toujours sa place comme principale source de nouvelles. Toutefois, la proportion de Canadiens qui y ont recours est passée de 90 % en 2003 à 78 % en 2013.

En outre, l'utilisation d'Internet pour les nouvelles a presque doublé dans le même intervalle, passant de 30 % à 59 %. La proportion de Canadiens qui lisent les journaux, elle, a diminué, passant de 69 % à 51 %.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Recettes de Noël - Ragoût de boulettes de dinde et épinards